L’UMP ne s’intéresse toujours pas à la parité

Olympe et le plafond de verre – 15 janvier 2012
5 femmes sur les 18 candidats désignés à Paris par l’UMP lors de la commission nationale des investitures. Toutes sur des circonscriptions traditionnellement à gauche. 
Pour l’UMP la parité n’est pas un sujet. 
Comme le dit Géraldine Poirault Gauvin élue UMP dans un billet au vitriol « nous avons changé de siècle, mais à l’UMP, question parité, nous sommes restés bloqués à la préhistoire. Ils veulent être députés et ils sont incapables d’appliquer la loi » . Elle appelle ses consoeurs à rejoindre le mouvement des « Parisiennes en colère »
Le Conseil national entérinera (ou non) les investitures le 28 janvier. A voir si elles auront réussi d’ici là à faire bouger les lignes.
 ————————-
a lire également 
– les protestations de Brigitte Kuster, autre élue UMP, qui n’y va pas non plus par 4 chemins ‘l’UMP prône le renouvellement, la féminisation et le rajeunissement pour les législatives. C’est donc le député du 16eme arrondissement Bernard Debré 68 ans qui a été invest ! Cherchez l’erreur ! »
– le point de vue mi-figue mi-raisin de Chantal Jouanno
l’article des nouvelles news plus complet que le mien
 

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.