Plantu, Le dessinateur français, collabore avec le quotidien algérien Liberté

Le dessinateur de presse français Plantu a entamé vendredi une semaine de collaboration au quotidien algérien de langue française Liberté, tandis que son confrère algérien Dilem prendra sa place au journal Le Monde pendant la même période.
« Je suis là pour vous écouter. Je prends des notes », a déclaré le Français en participant à la conférence de rédaction autour du directeur du journal Outoudert Abrous, a constaté une journaliste de l’AFP.
Les grands sujets du quotidien pour samedi ont été passés en revue, notamment la visite du ministre marocain des Affaires étrangères, une interview exclusive, les derniers dossiers judiciaires ou la hausse des importations de céréales…
Plantu demande jusqu’où il peut aller dans ses croquis sans heurter les Algériens. « Ici tu prends tes aises », lui rétorque Abrous, comme on le surnomme au journal.
« Je suis en examen depuis quelques jours à cause d’un dessin que j’ai fait sur Benoît XVI », explique le Français.
Dilem aussi a des casseroles, mais ce n’est pas le sujet du jour dans la salle de conférence de cette toute nouvelle bâtisse, dans laquelle s’est installé le journal qui tire à quelque 200.000 exemplaires et fête cette année ses 20 ans d’existence.
La une est partiellement décidée. Sur presque toute la page, un dessin représentera Dilem tout gros tout rond sur fond de drapeau français et près de lui, La Souris, comme aime à se représenter Plantu, flanquée du drapeau algérien. Le dessin sera cosigné, avec ce titre : « Plantu en Liberté (du nom du journal) surveillée ».
« Une semaine et pas 132 ans », c’est ainsi que Dilem avait annoncé, à sa façon jeudi par un dessin représentant Plantu, valise en main, le cheveu ébouriffé, son arrivée à Alger, se référant aux 132 ans de présence coloniale française sur cette terre.
Les deux hommes se connaissent après avoir fait une exposition commune l’an dernier, qui a tourné dans les différents Centres culturels français d’Algérie. Plantu avait aussi à la fin des années 80 exposé avec un autre caricaturiste algérien, Slim.
Dimanche l’émission « Kiosque » de France 5 sera réalisée à Alger avec toute l’équipe française autour de Dilem, Plantu et Abrous. Une illustration des liens franco-algériens en cette année de 50e anniversaire d’indépendance de l’Algérie.
 TV5MONDE ALGER (AFP) – 20.01.2012  © 2012 AFP

 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Humour, Médias, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.