577 députés en 2012 ! : Agrandissez l’hémicycle !

Fondation iFRAP – Philippe François
En France, à l’occasion de la réforme constitutionnelle de 2008, le nombre de députés a été fixé à 577, y compris les 12 nouveaux sièges réservés aux 2,3 millions de Français de l’étranger. L’introduction inédite de ce plafond dans la Constitution visait sans doute à prévenir toute tentation d’augmenter encore le nombre de députés par une simple loi comme en 1985. Un pas louable, mais c’est à 487 députés qu’il serait logique de revenir pour les prochaines élections … comme le recommandait François Fillon en 2006 dans son livre « La France peut supporter la vérité ! » Résultat : pour la réforme de la carte électorale qui a eu lieu en 2009, ce n’est pas de charcutage mais de bricolage dont il faut parler.
 
Comparaison internationale du nombre de députés par habitant
 
Députés
Nombre d’habitants en millions
Chaque député représente N habitants
États-Unis
435
303
696 000
Brésil
513
190
370 000
Allemagne
656
83
160 000
Espagne
350
46
130 000
France
487
63
130 000
France
577
63
110 000
Italie
630
60
95 000
Royaume-Uni
646
61
94 000
Pologne
460
38
83 000
Allemagne 82 millions d’habitants : le Bundestag compte 612 députés élus pour 4 ans selon un mode de scrutin qui combine représentation proportionnelle et scrutin majoritaire. 32,1% de femmes.
Espagne 45,3 millions d’habitants : La Chambre basse des Cortes Generales est composée de 350 députés élus pour 4 ans au scrutin proportionnel. Cette chambre basse exerce son pouvoir conjointement avec une chambre haute de 350 sénateurs. 36,3% de femmes.
France 64 millions d’habitants : l’Assemblée nationale compte 577 députés élus pour 5 ans au scrutin uninominal à deux tours. Le Sénat (343 sénateurs) dispose de pouvoirs identiques, sauf la possibilité de dire « le dernier mot » et de dissoudre le gouvernement. 18,5% de femmes.
Italie 59,6 millions d’habitants : 630 députés élus pour 5 ans à la proportionnelle. 21,1% de femmes.
A consulter :  L’Europe en 27 fiches pays
————————————————–
Plus de députés pour de meilleurs résultats ?
La France n’est pas le pays qui a le plus de députés par habitant, mais se situe parmi les plus richement dotés. Elle a aussi un des plus faibles taux de représentation féminine… La Chambre des représentants des États-Unis dispose de beaucoup plus de pouvoirs et est plus influente que notre Assemblée nationale, avec proportionnellement 6 fois moins d’élus. L’argument « Oui, mais c’est une Fédération » est moins convaincant depuis la montée en puissance des Régions françaises et encore moins avec l’existence de l’Union européenne, qui traite de nombreux sujets à la place des Parlements nationaux. En Allemagne, le Bundestag qui a pourtant dû accueillir de nouveaux députés au moment de la réunification, compte 30 % de députés en moins par habitant que notre Assemblée nationale.
Le cas des sénateurs
Au Sénat, la situation est très similaire. Le Bundesrat allemand compte 69 élus. Les États-Unis se contentent de 2 sénateurs par État, soit seulement 100 sénateurs, mais très influents. En France, 2 sénateurs par Département, représentant l’espace de la France, serait déjà une solution riche par rapport à ces pays. En 2004, au contraire, le nombre de sénateurs a été augmenté, passant progressivement d’ici à 2012 de 321 à 348, apparemment en échange de la baisse de la durée de leur mandat ramené progressivement de neuf à six ans. Le cas de la Chambre des Lords, avec ses 721 membres, dont 26 évêques anglicans, des pairs héréditaires et des pairs à vie, ne constitue pas le modèle que nous souhaitons pour notre pays.
Voici un plan de rigueur que l’on pourrait annoncer un jour…. :
Ne pensez vous pas, que nous pourrions carrément supprimer, sans être méchant et perturber en quoi que ce soit le « bon » fonctionnement de notre beau Pays, la bagatelle de 250 sénateurs et 142 députés ? qui permettrait de faire de conséquentes économies et allégerait du coup significativement et surtout durablement la dette et le déficit…                      
À défaut on pourrait au moins envisager de baisser leur Salaire, non ??? Quel homme politique, de Gauche comme de Droite, aura le courage de l’admettre et surtout de se battre pour le faire  ? 
Qui aura l’audace de demander à faire inscrire dans la loi l’obligation de démissionner pour un élu sanctionné ou le non cumul et la limitation du nombre des mandats ou l’exigeance de siéger  dans les Assemblées sous peine de radiation, et demander l’abolition des privilèges honteux qui font des grands élus des personnes au dessus-des lois et détachées du réel quotidien des français ?
on peut rêver…
la République aurait un autre visage

 

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans * Train de vie de l'Etat, Démocratie, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.