Vêpres siciliennes

 liesiletter le 30 janvier 2012 – Par Menthalo
 – Un mouvement a vu le jour le 16 janvier en Sicile, le “mouvement des fourches”. Ce soulèvement populaire de producteurs agricoles, de pêcheurs et de camionneurs a décidé un blocus de la Sicile. Durant deux semaines, rien n’est entré ou sorti de Sicile.
“Nous ne sommes ni de droite, ni de gauche”, a expliqué Franco Calderone, agriculteur membre du “mouvement des fourches”.
Les manifestants veulent l’arrestation de tous les politiciens corrompus, réduire le nombre des parlementaires, supprimer la bureaucratie provinciales et notamment les fonctionnaires en place depuis 40 ans,  réduire drastiquement les salaires et avantages des parlementaires et sénateurs, limiter à deux mandats les postes des politiciens.
C’est une nouvelle taxe sur le carburant, décrétée par Monti, qui a déclenché la fronde. L’agriculture, qui ne représente que 2,5 % du PIB du Sud de l’Italie, emploie 20% de la population active. Cette hausse sur le carburant lamine les marges très minces des agriculteurs, dont les produits sont très affectés par l’augmentation du coût de transport.
Ce mouvement s’est propagé à toute l’Italie, les transporteurs routiers bloquant toutes les routes. Cela s’est traduit par une pénurie de carburants dans les stations-services, quand celles-ci n’étaient pas en grève et par une rupture d’approvisionnement de la grande distribution alimentaire.
Très peu de nouvelles dans les médias main-stream. Il semblerait que la police ait dégagé les blocus des camions mais la pénurie de carburant semble perdurer.
Les Vèpres siciliennes avaient chassé les Français en 1282, Français mal perçus par les siciliens écrasés de taxes.
Brève parue sur Euronews le 20 janvier
—————-
Dans les grands médias français, rien sur la Sicile ou l’Italie, très peu sur la Grèce au bord la catastrophe humanitaire… Voilà un mois qu’on nous enfume avec le nouveau feuilleton des « prothèses mammaires »… Alors, à chacun, s’il le souhaite, de bien chercher à comprendre lui-même ce monde dont il fait partie… 

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Europe, Politique, Résistance, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.