Salauds d’arrogants ! : Le coup de sang de Serge Raffy

 Nouvel Obs 30/01/212
Le « président sortant » et l’UMP accusent Hollande de prendre la grosse tête. C’est « l’hôpital qui se fout de la charité ».
Enfin, ils ont trouvé la parade. La banderille fatale. Celle qu’on plante sur les flancs du taureau avant la faena, avant que l’artiste et son habit de lumière n’entrent dans l’arène, pour faire baisser la tête à l’animal rebelle. L’artiste, bien sûr, c’est Nicolas Sarkozy. Le taureau, la victime expiatoire, condamnée à l’abattoir ? Le candidat socialiste, bien sûr. Et les picadors ? Les ministres en exercice, généraux d’une armée en légère déroute, qui martèlent avec un zèle et un ridicule consommés le mot vengeur : arrogant.
Comment, vous n’aviez pas remarqué ? Ce Hollande, qui se croit déjà propulsé rue du Faubourg-Saint-Honoré, est d’une arrogance indescriptible, que dis-je, d’une outrecuidance, d’une fatuité, incommensurables. Il a beau avoir perdu des kilos, il est l’incarnation de la boursouflure. L’arrogant de velours ou l’arrogant de boxe ? L’homme qui ose défier une droite au pouvoir depuis 10 ans a les chevilles qui enflent.
Le « président sortant » a utilisé la formule à plusieurs reprises. Non, l’arrogance, a-t-il osé, ce n’est pas son truc. Il ne s’exprimera jamais au ras du bitume, (1) comme l’Autre, le non nommé, ce François Hollande qui commet l’erreur de prendre la grosse tête  Lui, Nicolas Sarkozy, restera humble, dans la posture sacrificielle du saint martyr au service de l’emploi et de son pays.
Le Grand Méchant Mou métamorphosé en petite frappe vaniteuse
Il l’a dit avec tellement d’humilité et de componction que les Français ont dû se frotter les yeux. L’ancien maire de Neuilly-sur-Seine, dans le rôle de Super Modeste. Il faut le voir pour le croire. Est-ce vraiment le même homme qui s’est moqué de l’opposition, au début de son quinquennat, en se présentant, sur un ton plus que méprisant, comme le Directeur des relations humaines du PS ? Est-ce bien le même individu qu’on a vu se pavaner sur un yacht de milliardaire ou encore aux abords des pyramides égyptiennes ? Est-ce bien la même personne qui, selon ses propres ministres, n’écoute que lui-même et ne s’intéresse qu’à son propre miroir ?
Mais il l’a dit : François Hollande serait devenu un parangon d’arrogance. Le Grand Méchant Mou s’est métamorphosé, par la grâce des penseurs de l’UMP, en petite frappe vaniteuse. Venant de Nicolas Sarkozy, la formule qui vient immédiatement à l’esprit est évidemment celle de « l’hôpital qui se fout de la charité ». Alors, rêvons un peu. Imaginons François Hollande en Ray Ban, ou sur un champ de course avec un haut-de-forme, ou encore le même député de Corrèze au volant d’un scooter des mers, sillonnant, l’air impérial, le Golfe de Saint-Tropez. Un Brice de Nice version jaune fluo…
Ne vous inquiétez pas, je plaisante, je tente seulement d’aider les gens de l’UMP à durcir le trait. On pourrait même demander à Valérie Trierweiler, la compagne du Prétentieux, de pousser la chansonnette, ou de jouer au backgammon au casino de Monaco. Non, vraiment, ces socialistes sont d’une arrogance. Il faut tout faire pour qu’ils ne parviennent jamais au pouvoir. Ils pourraient avoir l’arrogance d’appliquer leur programme.
 
 
Serge Raffy
(1) Un petit oubli Mr Raffy – j’ai aussi entendu : Quand on se met au niveau du caniveau, personne n’a à y gagner », a lire sur Le Parisien : VIDEO. Sarkozy obsédé par Hollande – Presidentielle 2012
Autre source : …  l’intervention de Nicolas Sarkozy: «J’ai un rendez-vous www.20minutes. : … le président  évoque des propos de caniveau en refusant de préciser à qui il pense  
 Tir groupé de l’UMP sur « l’arrogance » de Hollande
 Besson, Copé, Guéant, Bertrand, Le Maire, Longuet… l’UMP s’empresse de réagir au lendemain du face-à-face Hollande-Juppé.
 
 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Politique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.