Syrie : malgré l’indignation, la répression continue

Les pays occidentaux, arabes et l’opposition syrienne se sont indignés hier du veto de la Russie et de la Chine à un projet de résolution du Conseil de sécurité de l’ONU appelant à la mise à l’écart de Bachar Al-Assad en raison de la répression du mouvement de contestation.
 Malgré ce revers diplomatique, la Ligue arabe a annoncé qu’elle poursuivrait ses efforts pour résoudre la crise en Syrie.
Accusant Moscou et Pékin d’avoir apporté leur soutien à la « machine brutale à Damas », la secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, a déclaré que l’échec à l’ONU n’empêcherait pas les Etats-Unis de soutenir les aspirations démocratiques de l’opposition.
A Paris, M. Juppé a annoncé que M. Sarkozy prendrait « dans les prochains jours » des initiatives en vue de la formation d’un « groupe des amis du peuple syrien ». La Tunisie a, quant à elle, appelé tous les pays à expulser les ambassadeurs de Syrie.
 Sur le terrain, les combats et la répression ont fait plus d’une centaine de morts en deux jours après les bombardements violents dans la nuit de vendredi à samedi à Homs (centre) où au moins 230 personnes ont été tuées, selon l’OSDH. Après l’échec des efforts diplomatiques, les USA ont annoncé leur volonté de renforcer les sanctions contre Damas.
Le Monde du 06/02/2012

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.