Grèce : grève générale sur fond de tractations

Les difficiles négociations entre le PM, Lucas Papadémos, et les partis politiques gouvernementaux devraient se poursuivre mardi pour tenter d’arracher l’aval des partis aux réformes exigées par l’UE et le FMI.
 L’enjeu est de boucler trois semaines d’une double négociation, à la fois avec les créanciers étrangers et avec les trois dirigeants politiques grecs sur les modalités de la nouvelle cure de rigueur prescrite au pays en échange d’un deuxième plan de renflouement de 130 milliards d’euros préparé depuis octobre.
Athènes a un besoin vital d’une nouvelle aide pour éviter le défaut de paiement prévu dès le 20 mars.
 Malgré les retards en tous genres, la presse grecque pariait lundi sur un accord final du trio politique grec, qui autoriserait M. Papadémos à boucler parallèlement l’accord final sur la restructuration de la dette avec les créanciers privés.
Les deux grandes centrales syndicales, GSEE pour le privé et Adedy pour le public, ont d’ailleurs aussi anticipé un accord à leur façon en appelant à une journée de grève générale mardi, qui doit notamment toucher écoles, liaisons avec les îles, transports publics et administration.
 Les nouvelles mesures « sont la chronique d’une mort annoncée (…), l’objectif est de mettre à bas tout le droit du travail et de baisser les salaires de 20 à 30 % en plus des coupes déjà opérées », a tonné le président de la GSEE, Iannis Panagopoulos.
Le Monde du 07/02/2012

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Economie, Europe, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.