Claude Guéant sèchement recadré par le ministère de la Justice | Rue89

Claude Guéant à Metz le 1er janvier 2012 (Charles Platiau/Reuters)

Au mépris des principes républicains et de certains textes de loi, le ministre de l’Intérieur entend encadrer la politique pénale.

Ces deux documents confidentiels ne manquent pas de sel : derrière le langage policé des circulaires, le ministère de la Justice vient de renvoyer Claude Guéant, ministre de l’Intérieur, à ses chères études.

LIRE LA SUITE : Claude Guéant sèchement recadré par le ministère de la Justice | Rue89.

 

A propos Frédéric Baylot

Zen, BD & social http://frederic.baylot.org/
Cet article, publié dans Démocratie, Justice, Police, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.