Loir et Cher – Beauce ligérienne : promenade inédite d’une cinquantaine de kilomètres à faire la nuit

La Nouvelle République 12/02/2012

Promenade insolite  » by night « 

C’est une promenade inédite en voiture, d’autant plus belle qu’il y a de la neige en ce moment, une cinquantaine de kilomètres à faire la nuit, une promenade « by night » pour admirer les éclairages extraordinaires des charmantes petites églises de la Beauce ligérienne.
Commençons par Talcy : avec la fin de l’importante opération « Cœur de village », la place de Talcy, avec l’ensemble château-église, a été magnifiquement éclairée. On pourrait croire à un décor de contes de fées tellement le spectacle est superbe. Il n’y a pas d’ostentation, au contraire, la lumière est intelligemment dosée, juste ce qu’il faut pour révéler les détails de l’architecture sans les écraser.
Si l’on pousse un peu plus loin, jusqu’au moulin à vent, c’est une surprise totale de voir ses ailes se détacher en mauve sur le ciel noir, vraiment une belle idée de l’éclairagiste !

Les ailes mauves du moulin de Talcy vision inattendue et superbe
 L’église de Villexanton n’est pas loin. Modeste, elle est très intéressante pourtant avec son fin clocher pointu détaché de la nef et son joli caquetoire : la nuit, les projecteurs lui donnent une dimension nouvelle et beaucoup d’allure.

 C’est vrai aussi pour le beau clocher du XIIe siècle de La Chapelle-Saint-Martin qui prend, la nuit, plus d’élégance encore.

Il ne faut surtout pas rater l’église de Mulsans et sa remarquable galerie illuminée de l’intérieur. Elle entoure la nef sur trois côtés : c’est un lieu discret, serein, d’une grande beauté.

 
Et puis, au sud de la Beauce ligérienne, près de la Loire, il faut voir les trésors que sont le clocher-porche flamboyant de Saint-Hilaire à Mer, la jolie pyramide en pierres de Saint-Lubin à Suèvres et la masse imposante de Saint-Christophe avec ses gargouilles plus impressionnantes encore sous les projecteurs.
On terminera la promenade à Cour-sur-Loire pour admirer la flèche de pierres du clocher de Saint-Vincent-Sainte-Radegonde, elle aussi révélée par « la fée électricité ».
Contrairement au dicton, la nuit, tous les chats ne sont pas gris… et l’on peut se féliciter du souci des petites communes de mettre en valeur leur patrimoine, même si la consommation électrique est entièrement à leur charge.

 

Cor. NR : Bernard Fauquembergue

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, Insolite, Loisirs Tourisme, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.