Italie – Amiante : Au tribunal de Turin le suisse Stephan Schmidheiny, et le belge Louis de Cartier de Marchienne ont été jugés responsables de la mort de près de trois mille personnes

Procès de l’amiante en Italie : verdict « historique »

Devant des centaines de proches et de victimes de l’amiante, le tribunal de Turin a condamné à seize ans de prison les deux accusés du procès « historique » d’Eternit, le plus grand jamais organisé et le premier au pénal sur le drame de la « fibre tueuse ».
Le milliardaire suisse Stephan Schmidheiny, 64 ans, et le baron belge Louis de Cartier de Marchienne, 90 ans, jugés par contumace, ont été jugés responsables de la mort de près de trois mille personnes en Italie, ouvriers ou habitants de villes où Eternit Italie avait des usines.
 M. Schmidheiny, ex- propriétaire d’Eternit Suisse a été un important actionnaire d’Eternit Italie de 1976 à 1986, tandis que M. Cartier de Marchienne en a été actionnaire et administrateur au début des années 1970.
L’avocat français Jean-Paul Teissonnière entend demander aux « autorités judiciaires en France d’en tirer les conséquences : pourquoi ce qui est possible en Italie n’est pas possible en France ? ».
L’Association française des victimes de l’amiante (Andeva) a dénoncé le contraste « insupportable » entre les situations française et italienne. Alors qu’en Italie « la justice a été rendue », « le procès des responsables n’a même pas commencé » en France, a-t-elle noté.
Turin procès amiante 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Europe, Industrie, Justice, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.