Présidentielles 2012 – Quelques échos de campagne ! Mélenchon, Le Pen, Bayonne, Sarkozy … Extraits

Nouvel Obs 02/03/2012
17h15 : Taxer de 75% les plus riches, 6 Français sur 10 y sont favorables
Six Français sur dix sont favorables à la proposition de François Hollande de créer une tranche d’impôt à 75% au-delà d’un million d’euros de revenus annuels, selon un sondage de TNS Sofres-Mediaprism pour I-TELE publié ce vendredi 2 mars.
36% des personnes interrogées sont « tout à fait favorables » à cette mesure, 25% « plutôt favorables », soit un total de 61%. 16% y sont « tout à fait opposés » et 13% « plutôt opposés », soit un total de 29% d’avis contraires. 10% sont sans opinion
10h45 : Mélenchon veut un référendum contre le « traité odieux »
Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à l’Elysée, a réclamé une nouvelle fois un référendum contre le nouveau traité européen, qu’il a qualifié d' »odieux ». Dans un communiqué intitulé « Traité Sarkozy: pour un référendum contre l’austérité à perpétuité », l’eurodéputé écrit: « Nicolas Sarkozy vient de signer le nouveau traité européen. Le projet européen désormais, c’est l’austérité pour tous et pour toujours. Avec la règle d’or, le contrôle préalable des budgets nationaux par la Commission européenne et des sanctions automatiques, ce traité frappe le coeur de la souveraineté du peuple français, la souveraineté budgétaire. C’est donc un traité odieux. »
« Dans l’immédiat, la signature de la France est engagée. Mais le traité n’est pas encore ratifié », observe le coprésident du Parti de gauche. « Il est insupportable que Nicolas Sarkozy et François Hollande refusent que la ratification soit soumise à référendum! », ajoute-t-il. 
Vingt-cinq pays de l’Union européenne ont signé vendredi à Bruxelles le nouveau traité instaurant plus de discipline budgétaire en Europe.
 15h : Le maire de Bayonne va s’excuser auprès de Nicolas Sarkozy 
Le député-maire de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) Jean Grenet (UMP/radical) a indiqué avoir adressé une lettre d’excuses à Nicolas Sarkozy au lendemain des incidents qui ont émaillé la visite du chef de l’Etat, conspué par plusieurs centaines d’opposants.
Le député-maire, qui s’est dit « choqué en tant que démocrate » par l’accueil mouvementé reçu par le président de la République, a indiqué vendredi lors d’une conférence de presse avoir envoyé une lettre à Nicolas Sarkozy dans laquelle il présente au nom de sa ville « ses profonds regrets et ses excuses sincères ». « Permettez au maire de la ville de Bayonne de vous présenter ses profonds regrets et ses excuses sincères pour les incidents qui ont assombri votre venue au Pays Basque », a dit le maire dans ce courrier qu’il a lu devant les journalistes.
Devant les journalistes, Jean Grenet a dénoncé les incidents « organisés par des altermondialistes, des anarchistes, des radicaux indépendantistes et surtout par des élus du PS qui étaient à leurs côtés ». « Un parti républicain n’avait pas à se commettre là-dedans », a-t-il fustigé.
Toutefois, Jean Grenet a réaffirmé qu’il avait déconseillé à Nicolas Sarkozy de se rendre dans le « Petit Bayonne », quartier du centre historique qui se compose d’un grand nombre de rues étroites et piétonnières. « J’ai dit à mon interlocuteur: ‘Ce que je vous demande de ne pas faire, c’est d’aller dans le Petit Bayonne, car cela sera considéré par certaines sensibilités comme une provocation, voilà exactement ce que j’ai dit' », a-t-il rappelé. 
11h30 : Marine Le Pen au Salon de l’Agriculture pour « ouvrir le cahier de doléance« 
Marine Le Pen est arrivée au Salon de l’Agriculture, avec l’intention, a-t-elle dit, d' »ouvrir le cahier de doléance de la ruralité et de l’agriculture ». La présidente du Front national a été accueillie, au milieu d’une cohue de journalistes, par des sympathisants qui l’ont applaudie. « Je viens dire qu’on n’écoute pas les agriculteurs, qu’on ne les entend pas ».
8h00 : Cambadélis trouve « hallucinant » que Sarkozy parle d' »épuration » 
Le député socialiste de Paris Jean-Christophe Cambadélis interrogé sur la visite mouvementée de Nicolas Sarkozy à Bayonne, a parlé d’incidents « regrettables », tout en estimant que le président-candidat « surjoue l’indignation ». Il a jugé par ailleurs « hallucinant » d’entendre Nicolas Sarkozy accuser François Hollande de préparer une « épuration », au cas où il serait élu.
Y avait-il des militants socialistes ? « Je n’en sais rien, il y avait des gens qui tenaient le programme de François Hollande. De là à dire que c’étaient des militants socialistes, il y a un pas que franchit allègrement le président de la République. Il veut faire un amalgame. Il est un peu en difficulté, donc il s’accroche à toutes les occasions de rebondir », a répondu Jean-Christophe Cambadélis.
« C’est un peu hallucinant quand même : François Hollande a simplement indiqué qu’un certain nombre de hauts fonctionnaires mis en place par Nicolas Sarkozy avaient vocation à changer. De là à parler d »épuration’… Il faudrait que le président de la République tienne un peu ses nerfs », a encore dit le secrétaire national du PS. 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans chronique, Débats Idées Points de vue, Humour, Politique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.