Le choc de Valérie Trierweiler, pour non respect de sa vie personnelle, par son propre journal ?

Nouvel Obs 08/03/2012 Par Tristan Berteloot Journaliste Extrait

Valérie Trierweiler, choquée de se retrouver en Une de « Paris Match »

Trierweiler en une de « son propre journal »
La journaliste Valérie Trierweiler, compagne de François Hollande, n’apprécie pas de se retrouver cette semaine en Une de l’hebdomadaire « Paris Match », journal pour lequel elle travaille. « Valérie : l’atout charme de François Hollande », titre l’hebdomadaire, qui publie les bonnes feuilles du livre de Constance Vergara « Valérie, Carla, Cécilia, Bernadette et les autres, en campagne » (éd. Tallandier), qui met en scène les premières dames dans l’histoire de la Vème République, « passée… ou à venir »
« Quel choc de se découvrir à la Une de son propre journal. Colère de découvrir l’utilisation de photos sans mon accord ni même être prévenue », écrit Valérie Trierweiler, sur Twitter.

 Trierweiler/Hollande, couple préféré des Français
Le couple Hollande/Trierweiler, formé par le candidat socialiste à la présidentielle et sa compagne, la journaliste Valérie Trierweiler, est celui que les Français préféreraient le voir les représenter après l’élection présidentielle, révèle un sondage ifop diffusé sur le site de »Paris Match« , ce matin. 
Avec 40% des voix, le couple surclasse largement celui formé par la chanteuse Carla Bruni et le président de la République Nicolas Sarkozy (26 %), nettement en deça du score en 2007 du couple formé avec Cécilia Sarkozy (37 %). À l’inverse, le couple Hollande/Trierweiler est plus populaire que celui que le président de Corrèze composait en 2007 avec Ségolène Royal (26%).
En troisième position, le couple formé par François Bayrou et sa compagne Elisabeth (19%), plus populaire que le couple Marine Le Pen / Louis Aliot (15%). 
 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Insolite, Médias, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.