Branle-bas de combat sur le marché de l’édition

Le Monde du 09/03/2012
La maison d’édition Flammarion, celle de Michel Houellebecq, de Jean-Christophe Rufin ou d’Hergé, est à vendre.
 Son actionnaire majoritaire (77 %), l’italien RCS Mediagroup (Corriere della Sera, La Gazzetta dello Sport), en difficulté financière et plombé par une dette de 938 millions d’euros, n’arrive plus à suivre. Une nouvelle qui aiguise les appétits de ses concurrents. « Une bonne opportunité », a confirmé Antoine Gallimard, patron des éditions du même nom, qui a déposé une offre.
De source officieuse, six autres candidats seraient en lice, parmi eux des fonds
de pension ou des concurrents et, plus surprenant, l’Etat, par l’intermédiaire du Fonds stratégique d’investissement (FSI).
 Un tel rachat aurait comme objectif de « faire en sorte qu’il y ait une solution française pour la poursuite de l’activité de cette belle maison d’édition », a ainsi expliqué son directeur général, Jean-Yves Gilet. Et de faire en sorte qu’un acteur majeur d’un marché florissant redevienne français.
 Reste la question de la concentration du marché de l’édition en France, que le groupe Hachette et Editis dominent outrageusement, au détriment des (plus ou moins) petits éditeurs indépendants. Si tout le monde rachète tout le monde,
la guerre, déjà largement biaisée, des prix littéraires n’aura plus lieu.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, Economie, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.