Des médecins libéraux pour désengorger les urgences hospitalières… « C’est n’importe quoi ! »

France info – 19 mars 2012 –
Nicolas Sarkozy souhaite désengorger les services d’urgences hospitalières. Le candidat UMP a donc annoncé hier soir sur M6 vouloir créer systématiquement à côté des urgences « une maison avec des médecins libéraux » pour faire « les urgences du quotidien« .
Patrick Pelloux, président de l’Association des médecins urgentistes hospitaliers de France, qualifie de « blague » la proposition de Nicolas Sarkozy pour désengorger les urgences hospitalières.
Patrick Pelloux : « C’est une blague sans doute. Voilà qu’à la fin de son quinquennat, il s’intéresse soudain aux urgences ! Partout ou des maisons médicales ont été créées on constate qu’elles n’ont rien changé aux urgences. Parce que le problème des urgences est un problème de lits d’aval afin d’hospitaliser correctement les malades.
D’autre part, on a besoin de la médecine dite libérale, en médecine de ville. Et donc, prendre ces médecins de ville et leur demander, ou les obliger, à aller dans ces maisons médicales fera qu’il faudra ensuite trouver d’autres médecins de ville pour les remplacer. On crée donc là encore plus de désorganisation… »
  

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Santé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.