Il y a de l’eau dans le gaz entre Orange et Free mobile

Nouvel Obs le 26-03-2012  Par Boris Manenti Journaliste

Free mobile bientôt privé du réseau d’Orange ?

 L’opérateur historique menace de « suspendre » le contrat d’itinérance, selon lequel les abonnés de Free mobile peuvent utiliser le réseau d’Orange. Un pavé dans la marre.
Il y a de l’eau dans le gaz entre Orange et Free mobile. Le grave incident sur le réseau de Free, mardi 20 mars, a affecté jusqu’aux clients d’Orange. De quoi remettre en cause l’accord permettant au nouvel opérateur d’utiliser le réseau de l’historique.
« Orange n’hésitera pas à suspendre le service d’itinérance [entre les deux opérateurs] si de nouveaux incidents sur le réseau de Free mobile doivent encore affecter quelques-uns de nos clients », menace une porte-parole de l’opérateur, contactée par « le Nouvel Observateur ».
Une suspension « qui serait temporaire », « le temps que Free puisse garantir qu’un engorgement de l’interconnexion [du lien entre les deux opérateurs] n’affecte pas nos clients ».
Une telle décision est prévue dans les clauses de l’accord d’itinérance, qui permet aux abonnés Free mobile de passer par le réseau téléphonique d’Orange dans le cas où il n’y a pas de réseau Free disponible. Or, pour l’heure, Free mobile couvre un peu moins de 30% du territoire et « la très grande majorité du trafic des abonnés de Free Mobile passe par le réseau d’Orange », selon le président de l’Autorité de régulation des télécoms (Arcep), Jean-Ludovic Silicani.
« Orange décline toute responsabilité »
Les deux grosses pannes du mois de mars, empêchant toute communication pour les abonnés Free, seraient dûes à une sous-estimation « du nombre d’abonnés et de la quantité de trafic passant par le réseau d’Orange », selon Jean-Ludovic Silicani dans « le Figaro« .
« Le groupe Orange décline toute responsabilité dans les pannes et dysfonctionnement », rétorque la porte-parole de l’opérateur historique. De son côté, le groupe Iliad, maison-mère de Free, n’était pas disponible pour commenter ces pannes.
En attendant, Orange tente de calmer le jeu. Accusé de menacer de résilier son contrat avec Free mobile, l’opérateur minimise : « Il s’agit simplement de rassurer les clients Orange. Il ne s’agit pas de menacer de résilier tout le contrat, mais simplement d’évoquer une clause qui nous permet de suspendre l’itinérance pour une durée limitée ».
Reste qu’une telle suspension bouleverserait le modèle du nouvel opérateur, arrivé avec fracas début janvier. En effet, Free mobile repose, encore pour l’essentiel, sur le réseau d’Orange.
Selon l’opérateur concurrent Bouygues Telecom, Free mobile compterait aujourd’hui près de 2,2 millions d’abonnés. 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Médias, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.