Pourquoi le sarkozysme est plus dangereux que le FN

AgoraVox – 2 avril 2012 –
Oui, je pense sincèrement et profondément que la droite sarkozyste est plus dangereuse pourla Franceque le FN, et je m’en explique.
Dans les années 80, on aimait jouer à se faire peur avec le FN, on l’a fait monté tout en sachant que ce parti qui n’avait aucune chance d’accéder au pouvoir.
Lorsque survint le 21 avril 2002, tous les partis politiques, de la gauche extrême à la droite classique se sont liés pour dire qu’il fallait faire barrage au monstre de l’extrême droite.
Les médias y sont allés de leur couplet pour nous dire que la démocratie était en danger, etc….
Résultat, Chirac est réélu avec plus de 80%.
Vous vous rendez compte, 80-20, c’est vraiment de justesse que l’on a échappé au fascisme.
Et si on jouait à se faire peur lorsque le danger est limité, très limité, pour mieux l’évacuer lorsqu’il est présent, très présent.
Plus sérieusement, on avait compris au travers de ce choc que le FN et ses idées n’avaient aucune chance de prendre le pouvoir tant que la droite républicaine garderait le cap tenu par Jacques Chirac depuis toujours.
Mais que se passe-t-il depuis 10 ans dans notre pays.
Un homme, un seul dédiabolise le discours haineux et raciste du FN, et il a pour nom Nicolas Sarkozy.
Mais là , la droite classique , voir une grande majorité du centre n’hésite plus à collaborer avec lui et à le trouver merveilleux.
Quant à tous ces médias si courageux qui combattaient le FN le 21 avril 2002, combien en retrouve-t-on depuis pour approuver le même discours servi sous un autre emballage ?
 Car à partir du moment ou un politique de la droite classique reprend les mots du FN à son compte, les médias courtisans du pouvoir ne trouvent plus rien à redire, et participent également à la dédiabolisation des idées de l’extrême droite.
Car ce sont eux qui font depuis des années la propagande du discours haineux et raciste prôné par le sarkozysme.
Avant on avait honte de penser ainsi tout du moins de le dire. Les médias disaient aux gens que ce n’étaient pas bien, alors peut-être qu’au fond ils avaient raison.
Mais aujourd’hui, ils ne disent plus rien lorsque Sarkozy tient le même discours que les Le Pen père et fille, alors on a raison de penser ainsi, et surtout on peut le dire sans la moindre gène.
Voilà ou estla Francede 2012.
Des médias d’une lâcheté sans nom, qui ont laissé se libérer la parole haineuse, tout cela parce qu’ils sont tenus par les amis de l’homme aux mots dangereux.
Ou cela vat-il mener la France ?
Plutôt Hitler que le Front Populaire disait le patronnât français en 1936.
Quant au grand patronnât propriétaire des médias français en 2012, il préfère soutenir un candidat de droite qui parle comme l’extrême droite, avec risque d’embrasement du pays, plutôt que de voir la gauche revenir au pouvoir.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Politique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.