Dessin Le Placide – Sarkozy s’en prend aux syndicats

Le 03/04/2012
Nicolas Sarkozy, qui a multiplié jusqu’à la réforme des retraites de 2010 les rencontres avec les syndicats, a changé radicalement de ton dès le début de sa campagne. Il s’en est pris d’emblée aux « corps intermédiaires », taxés d’immobilisme, et a promis de recourir au référendum pour faire passer des réformes en cas de blocage.
Il prend cependant soin de distinguer « bons » et « mauvais » corps intermédiaires et cajole ainsi les syndicats de médecins ou agricoles, comme la FNSEA.  Il n’a pas répondu  à des invitations de la CFDT et de la CGT.
Depuis la tentative de manifestation de 150 salariés d’ArcelorMittal de la CGT et de la CFDT devant son siège de campagne, Nicolas Sarkozy accuse les représentants syndicaux d’ArcelorMittal d’avoir voulu « casser » son QG, ce que démentent catégoriquement les intéressés.
Alors que les deux principaux syndicats sont les grands bénéficiaires de la réforme de la représentativité votée sous son quinquennat, il accuse leurs « permanents » de « tromper » les salariés en « faisant de la politique » au lieu de les défendre.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Humour, Politique, Travail, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.