Perdre des points sur son permis – La vidéo tournée par Auto Plus est édifiante sur l’escorte des voitures des candidats à la présidentielle

09/04/2012 Par Sudouest.fr

La vidéo de l’escorte de Nicolas Sarkozy flashée à plus de 200 km/h

L’hebdomadaire Auto Plus a suivi les voitures des candidats à la présidentielle. Seuls Eva Joly et Jean-Luc Mélenchon ne perdent pas de points sur leur permis
Donner des leçons de sécurité routière, c’est bien. Les appliquer soi-même, c’est encore mieux. Or, d’après l’enquête réalisée par le magazine Auto Plus, les candidats à la présidentielle ne font pas spécialement figure d’exemples.
L’hebdomadaire a suivi les voitures des candidats en campagne afin de savoir s’ils respectent le code de la route.C’est le cas d’Eva Joly et de Jean-Luc Mélenchon. Les autres ont tous commis au moins une infraction.
Sur les 12 points de leur permis de conduire, François Hollande en perd 8, François Bayrou 7 et Marine Le Pen 3. Tout en bas de ce classement figure Nicolas Sarkozy. Le président-candidat perd 11 points !
La vidéo tournée par Auto Plus est édifiante. On se croirait lancé à la poursuite d’un « Go fast », cette technique basée sur la vitesse qu’utilisent les importateurs de drogue. Depuis la voiture des journalistes d’Auto Plus, on distingue l’escorte présidentielle lancée à pleine vitesse sur l’autoroute A6. Ce soir-là, Nicolas Sarkozy n’était pas à bord, il avait préféré l’avion. Une chose est sûre, le compteur indique 190 km/h mais les poursuivants continuent de se faire distancer…
Mais il semblerait que les hommes politiques et leurs chauffeurs faisaient encore pire les années précédentes. « Ils ont levé le pied sur les grosses infractions qu’on relevait souvent avant comme des feux rouges grillés », a révélé Philippe Zanon, rédacteur en chef adjoint du magazine Auto Plus, sur RTL. « Mais ils ont encore tendance à emprunter les voies réservées aux bus et ont fait de petits excès de vitesse ». 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Police, Transport, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.