Le bonheur pour tous c’est pas pour demain, le nouveau permis, oui.

Urtikan.net – L’edito
Avec cette élection présidentielle on a bien senti qu’il y avait une urgence impérative en France, celle de changer le permis de conduire. On a bien senti aussi que les jeunes étaient très attirés par Marine Le Pen et qu’il fallait trouver une mesure forte pour les séduire.
La campagne de la présidentielle bat donc son plein, après la perte de poids de François Hollande, la chute d’Eva Joly, et maintenant Jean-Luc Mélenchon qui avoue bien aimer la voix de Carla Bruni. On ne sait pas s’il apprécie aussi les anciennes photos de l’ex-mannequin. N’oublions pas Philippe Poutou qui se vautre dans les médias et Jacques Cheminade, le candidat « exotique » de service. Ah, on allait oublier, Nicolas Sarkozy, le président de la République pas le candidat, qui refait du vélo en lycra moulant et chaussettes blanches devant les caméras.
Tu m’étonnes qu’avec cette image de la campagne, 32 % des français soient à ce jour tentés par l’abstention.
Au siècle dernier, certains voulaient changer le monde, en 2012 on s’adapte à tout, y compris à la crise mondiale et les banques y trouvent même leur compte.
Parfois on rêve de mettre en avant des idées, pas forcément nouvelles, mais différentes. Par exemple proposer de travailler moins, de gagner moins et forcément de moins consommer. On pourrait ainsi mieux profiter de nos journées de 24 heures. Il suffirait d’organiser nos sociétés et le travail nécessaire de chacun autour de la solidarité plutôt que de l’orienter vers les profits, au seul bénéfice de quelques-uns.
Il faudra bien un jour arrêter cette course à la surproduction, à la surconsommation, aux super-gaspillages, aux super-dividendes, aux super-salaires, à la course aux armements, au tout nucléaire, dans le seul but que les gros soient encore plus gros.
A quoi bon se battre pour retrouver un emploi alors que la finalité de celui-ci n’est que d’engraisser une multinationale, enrichir des fonds de pension, ou de soutenir l’économie d’un pays qui ne vous rendra que trop peu en échange.
Il existe suffisamment de richesses sur cette terre, à commencer par celle que nous offre encore la nature, pour pouvoir les partager entre tous, juste pour se nourrir, se loger et jouir du bonheur d’être ensemble. Profitons du progrès et des nouvelles technologies pour vivre mieux. Tout ceci devrait pouvoir s’organiser entre gens raisonnables et motivés.
Allez, on se calme, autrefois on appelait cela des utopies. Aujourd’hui on veut juste changer le permis de conduire. Pour acheter une voiture, pour consommer de l’énergie, pour aller travailler ou pour aller faire des courses, pour rouler sur des autoroutes privatisées, pour user nos bagnoles et en changer, tout ça et bien d’autres choses pour faire tourner l’irremplaçable économie mondiale.
N’oubliez pas d’aller voter.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Politique, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.