Evasion fiscale : les 600 milliards dont personne ne parle

asi@arretsurimages.eu 14 avril 2012
Gazette d’@rrêt sur images, n°225  
Que la finance, les annonceurs, et l’Etat pèsent de tout leur poids sur la pauvre presse française, l’acculant aux complaisances et aux omertas, on le savait déjà.
 Mais quand c’est un témoin de l’intérieur qui parle, quel choc ! Et pas n’importe quel témoin. Ce que raconte presque ingénûment, dans ses souvenirs, l’ex-directeur du Monde Eric Fottorino est accablant : pressions de Sarkozy sur le journal, lâchage par un banquier à qui un article a déplu, le tableau est terrible. C’est pourquoi nous avons souhaité inviter Fottorino, pour une émission sans concession. Sans doute en sortirez-vous, comme nous, avec une certitude renforcée: oui, l’avenir d’une information libre, indépendante, ne passe plus par les vieilles coquilles. Reste à l’inventer ensemble. Notre émission est ici (1).
Curieux enchaînement des choses ! C’est justement une allusion sibylline de Fottorino qui nous a mis sur la piste de notre émission de cette semaine. Il parait que la Justice freinerait toute enquête sur l’évasion fiscale.
 Préjudice pour l’Etat: 600 milliards selon notre invité de cette semaine, excusez du peu. Si c’est vrai, le scandale dépasse, et de loin, bien d’autres « scandales » qui tissent le pauvre buzz de cette fin de campagne. Mais pourquoi, là encore, la presse est-elle si discrète, sur ces 600 milliards qui manquent au budget national ? Quiconque fera un lien avec ce qui précède sera un mauvais esprit. En tout cas, notre émission est ici (2).
Et pour vous remonter le moral, ne manquez pas la rencontre au sommet entre Maja Neskovic et Didier Porte. Elle est ici (3).
Daniel Schneidermann
Pour regarder nos émissions, il vous faudra vous abonner. C’est très simple, et le tarif est modique : 1 euro pour un jour, ou 3,50 euros par mois, ou 40 euros par an. C’est le prix de notre liberté ! Pour vous abonner, pour un jour, pour un mois ou pour un an, c’est là (4) !
Vous trouverez ci dessous et en clair l’ensemble des adresses web de ce présent message :
(1) http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=4842
(2) http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=4851
(3) http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=4852
(4) http://www.arretsurimages.net/abonnements-formulaire.php
 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans chronique, Politique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.