Jeunes en soldes: le patronat l’a réclamé, Sarkozy et Pôle Emploi l’ont fait !

L’Humanité – 18 avril 2012 –
Nous avons reçu par une de nos sources, une publicité de Pôle emploi incitant à l’embauche de jeunes en contrat précaire. Le message est clair : allez-y, c’est quasiment gratuit !
Intitulé « Zéro charges », la publicité montre les « opportunités » d’embaucher un jeune de moins de 26 ans avec un salaire inférieur à 1,6 fois le SMIC  et sans garantie de pérennisation de l’emploi.
Pour Pierric Annoot, secrétaire général du MJCF, « cette publicité choquante est révélatrice de la volonté de Sarkozy de casser toujours plus nos droits pour faire fructifier les capitaux. Le message est presque celui ci: génération en solde avant liquidation totale! »

Le président-candidat n’attend décidément pas l’élection pour faire passer ses mesures et fait des cadeaux de fin de règne au patronat. Voilà l’insertion professionnelle et la valeur-travail pour lui : des jeunes payés au lance-pierre et jetable comme des kleenex. Surtout, en multipliant les exonérations de cotisations sociales qui n’ont jamais inversé la courbe du chômage et assèche les ressources des systèmes de solidarité.
S’inscrivant dans la droite ligne du discours dominant sur le « coût du travail », cette proposition est du pain béni pour le patronat qui réclame des travailleurs toujours plus précaires. Pôle emploi lui sert cette demande sur un plateau.
« Alors que le chômage des jeunes a connu une forte hausse en 2011, il faut une vraie politique de l’emploi orientée vers les besoins des demandeurs d’emploi. La loi des députés communistes et du Front de gauche répond à cette urgence tout en transformant radicalement les politiques d’emploi : renforcer le Pôle emploi en créant massivement des postes pour un réel suivi des chômeurs, créer un statut pour les apprentis avec une rémunération juste et une promesse d’embauche à la fin des études, allocation d’accès au premier emploi et de retour à la formation pour que les jeunes puissent choisir le métier qui leur convienne, limitation des CDD et de l’intérim en fonction de la taille des entreprises, renforcement du droit d’alerte des syndicats et de l’inspection du travail. »

A nous de harceler Pôle emploi et son service marketing pour que cette publicité disparaisse au plus vite à l’adresse suivante : dir.marketing@pole-emploi.fr

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Travail, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.