Bernadette

Publié le mars 27, 2012 by
Votre mari, qui devait selon vous, avoir l’étoffe d’un chef d’Etat, a terminé son mandat dans une approche asymptotique avec un long et patient travail judiciaire qui lui valent maintenant d’être le premier Président de la cinquième République à être mis en examen et condamné (donc reconnu coupable) de faits qui faisaient « spchiiiiit » si ma mémoire est bonne.
Il sera sans doute très prochainement suivi par votre fils préféré, votre chouchou de candidat qui doit, lui aussi, avoir l’étoffe d’un Président car il a été ministre et se retrouve de plus en plus visé par un autre long et patient travail judiciaire : on le soupçonne en effet d’avoir régulièrement demandé de l’argent à une vieille dame très riche, entourée de mouches à fric comme il y a des mouches à viande, pour financer sa campagne électorale de 2007. Vous vous y connaissez, c’est vrai en Présidents ! et votre attaque fort élégante contre François Hollande, à quelques heures de l’enterrement d’enfants assassinés en pleine trêve de campagne électorale, réduit à néant votre petite grandeur patiemment acquise à force de serrage de mâchoires, de ravalement de chiques, de « mettage » de mouchoirs brodés dessus, de silences forcés afin de s’asseoir sur votre trône de Première Dame tant convoité.  Ce trône, l’aboutissement de toute une vie de femme trompée, reléguée, frustrée, moquée, ce trône si cher, synonyme de tant de sacrifices, se retrouve souillé  par votre sortie incontinente contre François Hollande. Mais étant donné vos critères et votre connaissance en matière de Présidentiables il n’est pas à écarter que vous vouliez nous dire que finalement Monsieur Hollande est un honnête homme.
Et oui c’est un grand changement qui se prépare Bernadette : le prochain Président ne sera peut-être pas un tricheur, ni un escroc, et la Première dame ne sera peut-être pas non plus une potiche choucroutée ou une potiche ex-manequin. La prochaine première dame sera certainement une femme ayant un métier, une femme indépendante, une femme intelligente qui ne se prendra pas pour une « Queen Mum » en pleine République.  François Hollande n’est pas un macho, ça se voit, je veux dire par là, chère Bernadette, que l’intelligence des femmes ne lui fait pas peur contrairement à d’autres…
Bernadette soutient Sarkozy

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Démocratie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.