Le Sarkothon – « Nègres, bougnoules, youpins, Norvégiennes ménopausées »…

Nouvel Obs  19-04-2012 Par Tristan Berteloot Journaliste

Au menu du réveil politique : le Sarkothon lancé pour « choper un maximum de pognon », le SAV des écolos, et l’antiracisme de Marine Le Pen…
Nombreuses vidéos
« Nous les nègres, les bougnoules, les Norvégiennes ménauposées… »
Hier soir au Cirque d’hiver, où elle tenait meeting, Eva Joly a adressé un message à la candidate d’extrême-droite et « représentante du parti de la haine » Marine Le Pen :
« Nous sommes chez nous, nous les Français et les Françaises, métèques venus des quatre coins du monde pour faire la France. Nous les métis et les immigrés, qui travaillons sur les chantiers, nous cassant le dos pour ériger des bâtiments, nous sommes chez nous. Nous les nègres, bougnoules, youpins, Norvégiennes ménopausées, nous sommes la liberté d’aimer, l’égalité devant la loi, la fraternité. »
             Le SAV des écolos
« T’inquiète pas mec, quand Eva Joly sera élue, tu pourras fumer des splifs [joints, NDLR] en toute légalité ». Des militants écologistes ont publié des sketchs vidéo pastichant le célèbre « service après-vente d’Omar et Fred » (Canal +), pour faire la publicité de la candidate écologiste à la présidentielle.

En parrallèle des vidéos, EELV ont mis en place un véritable « service avant vote« , « hotline » d’Eva Joly à destination des électeurs, dont le numéro de téléphone figure sur la profession de foi de la candidate à la présidentielle. Vendredi soir, Eva Joly en personne répondra aux questions de ses électeurs. 
 Le Pen lutte contre le racisme…
« Je lutte contre le racisme, je suis la seule à lutter pour l’égalité dans notre République », a répliqué sur France Inter Marine Le Pen à la journaliste Pascale Clark, qui venait de citer les paroles de « Belle-Île-en-Mer », chanson de Laurent Voulzy, en conclusion de sa chronique : « En France, violence, manque d’indulgence, par les différences que j’ai. »
…et « adore » son nom
« J’adore mon nom. Le Pen est le nom que porte mon père, qui s’est battu pour son pays […] et ça veut dire ‘le chef’, en breton, ‘la tête, le chef' », a répondu Marine Le Pen, née Marion Anne Perrine Le Pen, à l’animatrice Pascale Clark, qui lui demandait si son prénom et son nom n’étaient pas trop difficile à porter.
Durant sa carrière politique, le père de la candidate d’extrême-droite, Jean-Marie Le Pen, a été condamné à dix-huit reprises, entre autres, pour « provocation à la haine et à la discrimination », « provocation à la violence raciale », « antisémitisme », « apologie de crimes de guerre », « contestation de crime contre l’humanité ».
Carla, hackeuse de Sarkozy
« J’emprunte momentanément le compte de mon mari pour vous saluer, chers followers. Merci pour votre soutien ! » Le message est signé Carla Bruni-Sarkozy, femme du chef de l’État, a été posté sur Twitter, hier, par le biais du  compte officiel du candidat à la présidentielle, provoquant les railleries des internautes qui, rapidement, imitaient la chanteuses grâce au hashtag #jempruntelecomptedemonmari.
Parallèlement, un message du même ordre a été posté sur la page Facebook de Nicolas Sarkozy : « De passage au siège de campagne, j’emprunte momentanément le compte de mon mari pour vous saluer et vous remercier pour votre soutien sur Facebook. Merci de votre engagement, si nombreux, à ses côtés. Il me parle souvent de ses amis sur Facebook. Je sais que votre fidélité le touche. »
Sarkothon
« Aide Nicolas Sarkozy à financer sa campagne pour la présidentielle. » C’est ce que propose le jeu de plateforme « Sarkothon« , dans lequel le chef de l’État, dessiné par Loïc Sécheresse, doit « choper un maximum de pognon » et attraper « ceux qui ont du fric », parmi lesquels Mouammar Kadhafi et Liliane Bettencourt, afin d’obtenir suffisamment de fonds pour la campagne 2012. Attention : rencontrer l’ex-leader libyen ou la riche femme fera baisser la côte du président-candidat dans les sondages. Pour la faire remonter, il suffit de frapper les assistés et les syndicalistes et éviter ceux qui veulent lui barrer le chemin : François Hollande et Jean-François Copé. Score de la rédaction : 282.400 euros. « C’est tout ? tu me prends pour Cheminade ou quoi ? »
Mais aussi…
« En réponse au ‘Canard Enchaîné’ : C’est une manoeuvre, une manoeuvre de plus. Et sans doute pas la dernière ! Ça prouve que ceux qui en sont à l’origine ne me connaissent pas vraiment. Mais c’est très révélateur de leurs méthodes, de leurs pratiques, et plus encore de leur fébrilité », a posté hier Marielle de Sarnez sur sa page Facebook. Le palmipède avait rapporté dans son édition hebdomadaire que la directrice de campagne de François Bayrou avait dévoilé les intentions de vote du candidat Modem à la présidentielle au second tour.
François va sans doute laisser ses électeurs choisir au second tour. Mais lui va voter Sarko. » Une décision qu’elle aurait confié à Brice Hortefeux et à Jean-Louis Borloo, selon « le Canard Enchaîné ».

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Ecologie, Humour, Politique, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.