Les Balkany attaquent le Canard Enchaîné : « Je n’ai pas peur d’eux »

France Soir – 20 avril 2012 – Alexandra Gonzalez –
Les époux Balkany ont décidé de poursuivre le Canard Enchaîné en justice pour avoir révélé qu’ils ont passé la nuit du 13 avril dans la suite la plus luxueuse du palace Crillon. 

Les époux Balkany sont des amis proches du candidat-président Nicolas Sarkozy

Les époux Balkany sont des amis proches du candidat-président Nicolas Sarkozy – SIPA
Isabelle et Patrick Balkany, le député-maire UMP de Levallois-Perret, dans les Hauts-de-Seine, ont décidé d’engager une action en justice contre Le Canard Enchaîné. Motif de leur courroux ? Le journal satirique a notamment écrit qu’ils avaient passé la nuit du 14 avril dans une suite du palace parisien Le Crillon.

« Je trouve que c’est une atteinte à notre vie privée. Il s’agissait d’un cadeau de ma famille et de mes amis pour que nous fêtions notre 36ème année de mariage dans la suite où nous avions passé notre nuit de noces, le 13 avril 1976 », confie l’élu à France-Soir. « Je ne sais même pas combien cela leur a coûté et j’estime que cela ne regarde personne. Nous n’avions pas pu fêter nos 35 ans de mariage l’an dernier, car j’étais hospitalisé à ce moment-là, c’était donc une belle surprise de mon entourage. Je n’étais pas retourné dans cette suite depuis notre mariage », poursuit-il.

 « À chaque fois, je les attaquerai »
Dans son édition de mercredi, Le Canard Enchaîné avait révélé d’une part qu’une cinquantaine de membres du Premier cercle, le club des donateurs les plus généreux de l’UMP, avaient déjeuné dimanche au Crillon, célèbre palace parisien donnant sur la place de la Concorde, où avait lieu dans l’après-midi le meeting de soutien à Nicolas Sarkozy. Et d’autre part, que les époux Balkany avaient passé la nuit précédente dans le même palace, occupant la suite Bernstein, la plus chère -9.500 euros la nuit- et la plus vaste -245 m2 y compris 100 m2 de terrasses surplombant la Concorde-.
« Je les ai prévenu, au Canard (Canard Enchaîné, ndlr), qu’à chaque fois qu’ils diraient des « conneries », je les attaquerais. Beaucoup ont peur de les poursuivre en justice, et des conséquences. Moi, je n’ai pas peur d’eux. Il y a quelques temps, ils ont tenté de faire pression sur mon épouse Isabelle qui avait porté plainte contre eux pour un autre article. Elle les a envoyé « bouler », et elle a très bien fait », explique le député-maire, proche ami de Nicolas Sarkozy.
« Un second tour Hollande/Sarkozy »
Concernant les élections, lui estime que « les choses se passeront lors du second tour. La France aura le temps d’écouter les deux candidats débattre, qui seront, je présume, Nicolas Sarkozy et François Hollande, et d’évaluer les qualités de l’un et de l’autre. Ce sont deux visions totalement différentes de la France. Je sais que les Français feront le bon choix… »
—————————————–
Le NPA a annoncé vendredi que le candidat à  la présidentielle Philippe Poutou, l’ancien candidat Olivier Besancenot et « des  militants du NPA ont envahi ce matin l’hôtel Crillon », dans lequel « le  président des riches et l’UMP ont sévi il y a quelques jours ». « Philippe Poutou, Olivier Besancenot et des militants du NPA ont envahi ce  matin l’hôtel Crillon », affirme le NPA dans un communiqué, rappelant que son  candidat à l’Elysée avait, début janvier, « souhaité ses voeux devant le  Fouquet’s, symbole du Sarkozy président des riches ». Pour le parti trotskyste, « c’est dans cet hôtel, place de la Concorde, que  le président des riches et l’UMP ont sévi il y a quelques jours en organisant  dimanche un repas des grands donateurs de l’UMP. Le couple Balkany y a passé  une nuit à 9.500 euros, un plateau télé disent-ils ».
« Par ce dernier acte de campagne, Philippe Poutou a réaffirmé la volonté du  NPA de dégager Sarkozy le plus à gauche possible et sans faire confiance à Hollande », explique encore le NPA, qui raconte avoir « distribué des faux  billets de 500 euros à l’effigie de Sarkozy avec l’inscription Dégage ». Contacté, le service de presse de l’hôtel a déclaré qu’il n’avait « pas de  commentaire à faire sur ce sujet ». Selon Le Canard Enchaîné, des membres du Premier cercle, le club des  donateurs les plus généreux de l’UMP, ont déjeuné dimanche dans le célèbre  palace parisien donnant sur la place de la Concorde, où a eu lieu dans  l’après-midi le meeting de soutien à Nicolas Sarkozy. Mercredi matin, le secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé, a  démenti « formellement que l’UMP ait été de près ou de loin à l’initiative de ce  déjeuner ».
 

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Justice, Médias, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.