Vive polémique dans la Vienne – L’étonnante mise sous pli de la propagande électorale ?

 La Nouvelle République  23/04/2012 05:46

Les programmes de Nathalie Arthaud, de Philippe Poutou, d’Eva Joly et de Jean-Luc Mélenchon avaient en effet été placés à l’intérieur de celui de François Hollande.

Ceux de François Bayrou, Jacques Cheminade, Nicolas Dupont-Aignan et Marine Le Pen dans la profession de foi de Nicolas Sarkozy.

Plusieurs lecteurs ont interpellé la rédaction à ce sujet, en fin de semaine dernière. Le délégué départemental du Mouvement démocrate de la Vienne, Christian Gérard Cluzeau, a même officiellement protesté en écrivant au secrétaire général de la préfecture, hier matin. En cause : l’organisation en deux paquets des professions de foi des dix candidats dans les enveloppes contenant le matériel de vote que tous les électeurs de la Vienne ont théoriquement dû recevoir avant le premier tour.
La réclamation du MoDem
« Cette façon de pratiquer est nettement tendancieuse et ne respecte pas le principe de neutralité et d’impartialité que doivent strictement observer les services de la préfecture dans le processus électoral », écrit le représentant de François Bayrou dans le département. « Il était tout à fait possible de constituer celles-ci en reprenant l’ordre du tirage au sort pour l’affichage sur les panneaux électoraux établi par le conseil constitutionnel. » Christian Gérard Cluzeau ajoute qu’il se rendra à la préfecture ce matin pour remettre au secrétaire général « une réclamation pour inscription dans le procès-verbal électoral ».
Dans un courrier électronique adressé au représentant du candidat centriste, hier matin, le secrétaire général de la préfecture de la Vienne, Philippe Setbon, explique avoir interrogé la société Koba de Pessac qui a réalisé la mise sous pli pour les électeurs d’une trentaine de départements : « Les explications données démontrent un souci d’organisation pratique et aucune considération politique », insiste-t-il. En pièce jointe, le secrétaire général communique même la réponse du routeur à un précédent courriel : « Concernant l’assemblage, nous attendions les cinq premières professions pour commencer l’assemblage. Il se trouve que les cinq premières réceptionnées étaient le paquet avec M. Hollande. Nous avons encarté dans la profession de foi qui était de meilleure qualité, car la qualité du document est très importante pour la mise sous pli ; il se trouve que le papier de M. Hollande et de M. Sarkozy est de très bonne qualité. »
Pas d’ordre imposé
L’appel d’offres auquel Koba a répondu ne prévoyait-il pas que les professions de foi devraient être placées dans l’enveloppe par ordre alphabétique ou selon l’ordre du tirage au sort du conseil constitutionnel ? « Non », répond le secrétaire général en précisant toutefois que « la commission locale de contrôle présidée par un magistrat n’a pas émis d’objection particulière à ce sujet » et que « tous les représentants des candidats ont été invités à se rendre sur les lieux de la mise sous pli pour en contrôler l’organisation et émettre des observations ». Or, ajoute-t-il, « aucun d’entre eux n’y a participé ».
B. B. 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.