Présidentielle 2012 – De tout un peu … échos de campagne

Nouvel Obs 24/04/2012
– Sarkozy salue son public en délire… inexistant
Meeting de Longjumeau : Sarkozy voit des militants partout
Nicolas Sarkozy a débuté son meeting à Longjumeau dans l’Essonne en adressant « un salut tout particulier à nos amis qui n’ont pas pu rentrer dans la salle ».
Or au même moment l’extérieur du Théâtre Adolphe Adam, où le candidat UMP donnait son discours, était désert. Voir photo et vidéo
Sarkozy raille Hollande sur le débat
« Quatre grandes radios ont proposé un débat entre les deux candidats » au second tour de la présidentielle, « j’ai décidé d’accepter ce débat. Je ne fixe aucune condition », a affirmé le candidat.
« Leur heure sera la mienne, le temps du débat sera le mien, leurs sujets seront les miens », a-t-il ajouté.
Ironique, Nicolas Sarkozy a précisé qu’il acceptait le débat « s’il (François Hollande) le veut le matin, le midi, le soir, qu’il dure une heure au lieu d’une heure et demie si c’est trop fatiguant ».
Sarkozy se moque de Hollande sur le débat par LeNouvelObservateur
– Bayrou appelle ses troupes à ne pas prendre parti
François Bayrou a demandé aux membres de son équipe rapprochée d’éviter les prises de position individuelles sur le second tour de la présidentielle, regrettant particulièrement l’annonce de soutien à Nicolas Sarkozy de Jean Arthuis, l’un des piliers de la famille centriste.
Fillon dénonce les propos « stupides » de Jouanno 
Le Premier ministre ne semble guère apprécier la sortie de Chantal Jouanno sur la droitisation de la campagne, y voyant des propos « stupides » et « contre-productifs, selon des sources UMP.
Dans une interview accordée au « Point », la sénatrice UMP de Paris a souhaité « un discours beaucoup plus équilibré ». « La droite doit rester elle-même », réclame l’ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, dénonçant la stratégie « à droite toute » du président-candidat. Enna par ailleurs affirmé qu’elle voterait PS en cas de duel PS/FN aux législatives.
 Le FN rebaptisé Alliance pour un rassemblement national ?
Louis Aliot, le numéro 2 du parti présidé par Marine Le Pen, a discrètement déposé ce nom à l’INPI en janvier dernier. Une info « Challenges ».
 Hollande refuse le débat des radios
« Un débat, un grand débat, un long débat, un débat autant qu’il sera nécessaire », a-t-il dit. « Mais plusieurs – les radios, internet – pourquoi aller multiplier ce qui doit être fait et bien fait? », a demandé le député de Corrèze. « Il y a une tradition, il y a un rite, les Français l’attendent. Ils veulent un grand débat. Voilà, il n’y a pas plus à en dire ». 
Un rassemblement pour le « vrai travail » ? « Invraisemblable », juge Fabius
L’ancien Premier ministre Laurent Fabius a estimé que la décision du président sortant Nicolas Sarkozy d’organiser le 1er mai 2012 un rassemblement en faveur du « vrai travail » constituait une « aventure invraisemblable ».
« C’est une aventure invraisemblable que cette manifestation du ‘vrai travail' », a déclaré Laurent Fabius lors d’un meeting de soutien à François Hollande à Val-de-Reuil (Eure).
Devant un millier de personnes, le député de Seine-Maritime a vivement fustigé les organisateurs de ce rassemblement prévu à Paris le 1er mai, « jour particulier » pour les manifestations syndicales. « Ce sont ceux qui n’ont jamais cessé de combattre les conquêtes salariales, ce sont ceux qui ont mis au chômage un million de salariés supplémentaires », a-t-il dit
Un 3e tour judiciaire pour Sarkozy ?
En cas de défaite le 6 mai prochain, Nicolas Sarkozy risque d’être convoqué par les juges dans les dossiers Bettencourt et Karachi qui ont troublé l’exercice de son mandat et où les investigations progressent.
Le président sortant, qui a bénéficié durant cinq ans d’une immunité pénale liée à son statut, redeviendra un justiciable ordinaire un mois après la fin de ses fonctions, soit vers la mi-juin, s’il perd le second tour, stipule la Constitution. Des auditions, voire des mises en examen, paraissent ineluctables.
Jean-François Kahn appelle à « barrer la route » à Sarkozy
« Pour la première fois depuis des lustres, on entend un discours ouvertement pétainiste sortir de la bouche d’un président de la République encore en place », dénonce l’ancien patron de presse, soutien de François Bayrou à la présidentielle, dans un communiqué.
Pour l’écrivain retraité du journalisme, « quoi qu’on pense de son challenger social-démocrate (François Hollande), l’hésitation n’est plus possible, plus tolérable ». « Tous les républicains, tous les démocrates qui refusent, par patriotisme, le discours de guerre civile et de lacération de notre nation commune, qu’ils se réclament de Jaurès, de Clemenceau, de De Gaulle, de Mendes France ou de Robert Schuman, doivent voter de façon à barrer la route à l’apprenti sorcier et à permettre qu’on tourne cette page », explique l’ex-directeur de l’hebdomadaire « Marianne ». 
Mélenchon appelle à un rassemblement le 4 mai
Le candidat du Front de gauche rassemblera une nouvelle fois ses partisans sur la place Stalingrad, après le succès de ses meetings en plein air à la Bastille et à Marseille entre autres. « On sera rassemblé le vendredi soir en région parisienne sur la place Stalingrad, qui est un peu notre place fétiche (…) C’est là qu’aura donc lieu le dernier de tous les meetings de la campagne présidentielle. On sera donc rassemblé le 4 mai sur nos propres objectifs, nos propres revendications pour le lendemain aller voter Hollande contre Sarkozy », a-t-il lancé sur BFM TV.
Sarkozy conseille à Juppé de se concentrer sur le second tour
Alors que lundi, Alain Juppé pensait à l’avenir de l’UMP, le président-candidat a voulu le rappeler à l’ordre sur le plateau de France 2, lui conseillant plutôt de se « concentrer sur le second tour ». 
« On est exactement dans ce qui n’intéresse nullement les Français », a répondu Nicolas Sarkozy à une question sur les risques d’une explosion de l’UMP s’il ne parvenait pas à être réélu.
Hollande tiendra un grand meeting dimanche à Bercy
Les candidats prévoient de nouveaux rassemblements de grande envergure pour l’entre-deux tours. Pour Hollande, un grand meeting aura lieu dimanche à Bercy, confirme le directeur de sa campagne numérique, Vincent Feltesse.
.@fhollande fera bien un grand meeting à Paris Bercy ce dimanche #FH2012
— Vincent Feltesse (@VincentFeltesse) Avril 24, 2012
L’aéroport de Tahiti annonce la disparition de « Sarkosy »  hackers.
Le site internet de l’aéroport de Tahiti, visiblement piraté, a annoncé sur sa page d’accueil la disparition d’un jet privé avec le président Nicolas « Sarkosy » à son bord, dans un message truffé de fautes d’orthographe.
« Nous venons de perdre un avions de type jet privé avec a bord le président Nicolas sarkosy, ce jet se rendais a bora bora et a 10 minute de l’arrivé un SOS nous est parvenue de ce jet et ensuite le jet a disparus de nos radar…Des débris on été retrouver au large de Bora Bora et nous mettons tout en oeuvres pour retrouver les boites noire de l’appareil afin de comprendre ce qui c’est passer… Toute nos condoléance a madame sarkosy. », ont écrit le ou les hackers.
– Le droit de vote des étrangers aux élections locales « sera fait dans le quinquennat »
François Hollande a déclaré à Laon (Aisne) que le droit de vote des étrangers non communautaires aux élections locales « sera fait dans le quinquennat ».
« Tout ce que j’ai dit dans mon projet et dans mes 60 engagements, ça sera fait dans le quinquennat », a-t-il répondu à des journalistes qui l’interrogeaient sur les propos de Ségolène Royal (PS) selon laquelle cet engagement du programme du candidat n’avait « jamais été notre priorité ».
– La Mutualité française détourne un slogan pour interpeller les candidats
« La France forte… sera forte si elle garantit l’accès de tous à des soins de qualités. » La Mutualité Française ironise autour du slogan de Nicolas Sarkozy pour interpeller les candidats à la présidentielle sur l’accès aux soins. « Quel qu’il soit, le futur président de la République devra se porter à la pointe du combat pour l’accès de tous à des soins de qualité. » 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article a été publié dans En Vrac, Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.