Selon l’Humanité, Sarkozy dans les pas de Pétain ?

Nouvel Obs  25-04-2012 Par Paul Laubacher
Au menu du réveil politique ce matin : les accords droite/extrême-droite, la photo de famille compliquée de Hollande, Mélenchon et Joly…

Oui, il y a déjà eu des accords entre la droite et le FN 

Nicolas Sarkozy a évacué l’éventualité d’un accord entre l’UMP et le FN pour les élections législatives de juin 2012. Pourtant, s’il n’y a jamais eu d’alliance électorale au niveau national entre la droite et l’extrême-droite, les accords locaux ont été nombreux depuis 30 ans, rappelle le quotidien « Libération« . A commencer par les municipales à Dreux (Eure-et-Loir), en 1983, quand le leader FN Jean-Pierre Stirbois rejoint la liste RPR-UDF. Il y a eu des accords locaux de désistements aux législatives de 1986 et 1988, des alliances aux municipales de 1989, aux régionales de 1992 et 1998…
En mars 2011, « Le Nouvel Observateur », en partenariat avec l’Ina, revenait en vidéo sur ces alliances.
Pour « L’Humanité », Sarkozy égale Pétain
Décidément, la volonté de Nicolas Sarkozy d’organiser un « très grand rassemblement » le 1er mai pour le « vrai travail » provoque des critiques de plus en plus fortes. Le quotidien communiste « L’Humanité » dénonce ainsi en Une le « raid » du président-candidat sur la fête du travail. Le journal va encore plus loin puisqu’il compare Nicolas Sarkozy au Maréchal Pétain. 
Emmanuel Todd : « L’UMP est en vérité passée à la droite du FN »
Emmanuel Todd, invité hier soir de l’émission « Ce soir (ou jamais) » sur France 3, analyse pourquoi, selon lui, le Front national est aujourd’hui la troisième force politique en France. « Le FN a eu comme attaché de presse très actif Nicolas Sarkozy pendant cinq ans. » Le démographe enchaîne : « Compte-tenu du matraquage idéologique d’une UMP qui est en vérité passée à la droite du FN pratiquement […]. Le FN a ce côté populiste et xénophobe, l’UMP est xénophobe et en plus accrochée aux riches. »
Vous pouvez regarder la totalité de l’émission sur le site de France 3.
Hollande, Joly et Mélenchon : une photo de famille compliquée
Les électeurs auront-ils l’occasion de voir François Hollande, Eva Joly et Jean-Luc Mélenchon ensemble d’ici au 6 mai ? Selon « Le Parisien« , c’est loin d’être gagné. Si Eva Joly, ex-candidate d’Europe-Ecologie les Verts, et Cécile Duflot seront vendredi 27 avril au meeting de Limoges, et dimanche 29 avril au Palais omnisport Paris-Bercy, elles n’auront pas le droit de monter sur scène.
L’équipe de campagne du candidat socialiste prévient : François Hollande sera le seul à discourir. Chez les écolos, on joue la carte de la compréhension. Jean-Vincent Placé rassure posément : « On n’est pas demandeur d’une photo commune. Nous ne voulons pas embarrasser Hollande avec des alliés encombrants. » Côté Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon a déjà fait savoir qu’il ne monterait pas sur scène avec le candidat socialiste.
 Nouvel Obs : Bayrou accuse Sarkozy de « valider la thèse du Front national »  

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Politique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.