Claude Guéant – Des décrets jusqu’à la dernière minute …

Le Monde 13 mai 2012 blog  Laurent Mucchielli
 En guise d’adieux, Claude Guéant a activé le fichier d’analyse sérielle
Dimanche 6 mai 2012, Claude Guéant a fait publier un décret de la loi LOPPSI 2 fusionnant le STIC policier (système de traitement des infractions constatées) avec le JUDEX de la gendarmerie (système judiciaire de documentation et d’exploitation).
Cet énorme fichier désignera les personnes soupçonnées, mais également leurs victimes, le tout sur plusieurs décennies. Si cette fusion apparaît comme une nécessité pour le bon travail de police judiciaire, il est cependant bien établi que le fichier STIC de la police nationale comporte un taux d’erreur particulièrement important et même inquiétant (voir un dossier complet sur ce sujet). Ce nouveau fichier commun sera en outre couplé à un dispositif de reconnaissance faciale permettant d’exploiter les visages captés par vidéosurveillance. Comme l’a mentionné la CNIL, on peut y trouver aussi les « origines raciales ou ethniques », ainsi que les opinions politiques, syndicales, philosophiques et religieuses, de même que des données relatives à la santé et à la vie sexuelle.
Mardi 8 mai, c’était au tour du fichier d’analyse sérielle d’être créé par décret (voir le texte). Il permet aux enquêteurs d’aspirer, comparer et exploiter dans un seul fichier tout l’environnement d’une infraction, pour peu qu’elle soit punie d’au moins 5 ans d’emprisonnement. Le mécanisme est très large puisque ce fichier peut être alimenté par les appels téléphoniques, mais aussi les logs ou toutes les activités sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter dans le périmètre de l’infraction. Des sources ouvertes, donc, ou fermées comme les IP, numéros de téléphone, données détenues par les fournisseurs d’accès Internet (FAI).
Pour aller plus loin :
* Lire un article plus complet sur PC INpact
* Lire l’avis de la CNIL sur ces fichiers de la LOPPSI 2
* Lire le précédent article sur le sujet : Contestez un PV, vous serez fichés
* Voir tous les articles consacrés aux fichiers de police sur le site Délinquance, justice et autres questions de société

 Guéant : un dernier fichier pour la route

Mediapart 08 mai 2012 | Par Louise Fessard
Claude Guéant vient de créer un nouveau fichier d’antécédents judiciaires qui fusionne ceux, controversés, de la police et de la gendarmerie. Faute de nettoyage, il hérite également de leurs données erronées. La Cnil s’inquiète de l’introduction de la biométrie faciale couplée au système de vidéosurveillance.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Police, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.