Conseil des ministres : Les premières mesures du quinquennat Hollande

Le Monde 18/05/2012

La présidence Hollande est entrée en action hier, lors du premier conseil des ministres, affichant d’emblée sa volonté d’exemplarité avec l’adoption de la baisse de 30 % des salaires des membres du gouvernement.
 Les ministres toucheront désormais 9 940 euros bruts contre 14 200 euros jusqu’alors. S’agissant du chef de l’Etat et du premier ministre, la rémunération passe de 21 300 euros à 14 910 euros bruts.
 Sur le plan déontologique, les ministres ont signé une charte qui rappelle certaines "règles" et vise à écarter tout risque de conflit d’intérêts.
Priorité du gouvernement, l’éducation est la première a connaître une grande révolution, celle des rythmes scolaires. Vincent Peillon, le ministre de l’éducation nationale, a en effet annoncé hier le retour à la semaine de cinq jours, abandonnée sous le mandat de Nicolas Sarkozy.
 La nouvelle ministre du logement, Cécile Duflot, a elle réaffirmé l’engagement d’encadrement des loyers, tandis que le ministre de l’intérieur, Manuel Valls, a lancé une mission de réflexion pour répondre au récent malaise dans la police. 
 Enfin, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie, le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a assuré qu’il mettrait en ½uvre l’engagement de campagne de François Hollande sur le mariage gay et l’adoption par des couples homosexuels

About these ads

À propos de kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cette entrée, publiée dans Politique, est taguée , , . Bookmarquez ce permalien.