La maison de Marie Curie, un temps oubliée, toujours radioactive

« Marie Curie, à laquelle le président de la République a rendu hommage en son jour d’entrée en fonction, a beaucoup fréquenté Sceaux.
 Pierre et Marie Curie
Les parents de son mari Pierre y vivaient, elle s’y est mariée, y a vécu depuis le décès accidentel de son époux en 1906 jusqu’à sa mort en 1934.
Elle y a été enterrée. Sa petite-fille Hélène Langevin, fille d’Irène Joliot-Curie, réside d’ailleurs toujours dans la maison que la double Prix Nobel de physique et de chimie avait souhaité se faire construire, avenue Le Nôtre, à Antony, en lisière de Sceaux.
 Nous avons retrouvé les maisons de Marie Curie. Et découvert […]. »
Lu sur Sceaux, au pied du château
blog Le Monde du 17/05/2012
maison natale de Marie Curie

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, Science, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.