UMP : la réacosphère – Les dérives : la course après le Front National

22/05/2012  Ze Rédac : Nous n’avons que le pouvoir des mots !

Copé cible Taubira : la pente haineuse de l’UMP   Par Belle-Amie 

Le secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé, surfe sur la vague haineuse qui fait de Christiane Taubira, nouvelle Ministre de la Justice, la cible exclusive de la droite et de l’extrême-droite depuis sa nomination. Ainsi Jean-François Copé a affirmé en conférence de presse  quand on vote Front national, on a la gauche qui passe et on a Taubira et l’annulation des tribunaux correctionnels pour mineurs qui ont commis des actes passibles de plus de trois ans de prison”.
La ministre déléguée à la Justice, Delphine Batho, a répliqué aux attaques de l’UMP contre sa ministre de tutelle Christiane Taubira, accusée de “laxisme” et d’”angélisme“, en dénonçant auprès de l’AFP “l’état dans lequel la droite a laissé l’institution judiciaire“.
Quand je vois l’état dans lequel la droite a laissé l’institution judiciaire, avec des milliers de peines non exécutées, avec une hausse de plus de 50% en cinq ans des violences physiques non crapuleuses commises par des mineurs, ils devraient faire preuve de plus de modestie et de humilité” a-t-elle ainsi déclaré.
Reste que cette attaque ad hominem choque. Pourquoi ? Parce qu’elle arrive en point d’orgue d’une série de polémiques semeuses de haines qui voient l’UMP courir après le Front National.
Ainsi quand le 6 Mai, la foule de la Bastille fête la victoire de François Hollande en chantant la Marseillaise et en agitant des drapeaux français tout comme des drapeaux étrangers et autres étendards politiques, l’UMP Nadine Morano reprend dès le lendemain et à l’identique la polémique ouverte par Louis Aliot, l’actuel vice-président du FN, qui fut le directeur de campagne de Marine Le Pen. Le Jeudi 10, c’est Jean-François Copé qui entérinait l’adoption par l’UMP de la polémique FN, n’hésitant devant aucun mensonge, ce qui permettait à l’AFP de titrer, Copé: “Aucun drapeau français à Bastille”. Ce qui est évidemment faux.
Le choix de Jean-François Copé et avec lui de l’UMP va alors plus loin. Avec une dramatisation “c’est l’intérêt supérieur de notre pays qui est en jeu” et l’adoption d’un slogan “Ensemble choisissons la France” qui sonne comme une manière rejeter la gauche dans une”anti-France” de sinistre mémoire…
Et puis durant le week-end, la réacosphère s’évertuée à diffuser une déclaration de Christiane Taubira inventée de toutes pièces à propos de drapeaux français brûlés. Le Lab Europe 1 puis Le Monde démontent cette polémique nauséabonde qui touche la ministre de la Justice et montrent comment elle est propagée par des militants UMP. Mais la rumeur malfaisante est aussi véhiculée volontairement ou involontairement par l’ancienne ministre de la Santé, Roselyne Bachelot qui pourtant devrait être la dernière à suivre son camp dans ces dérives :
Sur ce terreau, l’attaque de Jean-François Copé contre Christiane Taubira sonne comme une diatribe signée Le Pen. Une contrefaçon à peine plus subtile. Une oeillade à peine voilée à ceux qui propagent la haine. Copé peut bien claironner qu’il n’y aura pas d’accord avec le FN, on peut constater jour après jour que sous sa houlette l’UMP a pris un toboggan qui finit sa course dans la fosse à purin Lepéniste.
Edit – A noter le tweet en forme de rappel historique de Marie-Pierre de la Gontrie, Secrétaire Nationale du PS en charge de la Justice :
mp de la gontrie @mpdelagontrie
L’histoire se répète : en 1981 la cible de la droite était R Badinter, aujourd’hui C Taubira : et toujours ce relent de racisme.insupportable!

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Politique, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.