Christine Lagarde ne paye d’impôt sur le revenu

Menly – 29 mai 2012 –
Malgré un revenu annuel de  380 939 €, la directrice générale du FMI, Christine Lagarde est exemptée d’impôt sur le revenu, au nom d’un statut fiscal spécifique en sa qualité de fonctionnaire internationale. Donc, tous ses revenus et traitements issus du FMI ne sont pas imposables. C’est ce qu’indique le site Tout sur les impôts en juillet 2011. Une révélation qui tombe mal pour C. Lagarde, quelques jours après ses propos dans The Guardian, alors qu’elle appelait le peuple grec à s’entraider et à payer ses impôts.
Grèce : Pourquoi Christine Lagarde a tout faux
Tollé général après les propos tenus par Christine Lagarde sur la Grèce, ce week-end. L’économiste Jacques Sapir démontre que les Grecs payent davantage leurs impôts que ce qui est raconté et que c’est l’investissement et les taux d’intérêt sur la dette qui asphyxient le pays.

(Oli Scarff/AP/SIPA)

(Oli Scarff/AP/SIPA)
Madame Christine Lagarde, ci-devant responsable du FMI et ancienne ministre des Finances de la République française, est décidément fâchée avec les chiffres. Elle a une excuse, elle n’est pas la seule !

En effet, contrairement aux idées reçues, et à ce qu’affirment tant les dirigeants allemands que Mme Christine Lagarde, les impôts représentent une part non négligeable de la richesse intérieure grecque. Il est donc parfaitement faux de dire que les Grecs ne payent pas d’impôts, même si on peut supposer que l’assiette fiscale est injuste et mal répartie et que certains contribuables fraudent de manière conséquente.

 Plutôt que de chercher à culpabiliser la population grecque, Madame Lagarde ferait mieux de s’attaquer aux effets des intérêts de la dette.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Economie, Europe, International, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.