Ethique en politique – Commission présidée par Lionel Jospin : Christian Jacob critique vivement la commission « officielle ».

Nouvel Obs 17/07/2012

l’UMP lance une « contre-commission »

 Christian Jacob, président du groupe UMP à l’Assemblée, regrette qu’aucun élu ne siège à la commission présidée par Lionel Jospin.
Le groupe UMP de l’Assemblée nationale, hostile à la commission sur la moralisation de la vie politique présidée par Lionel Jospin a annoncé mardi 17 juillet la création d’une « contre-commission ».
Le président du groupe UMP, Christian Jacob a précisé que cette « contre-commission » serait composée d’élus et de non-élus, qui, tout comme la commission présidée par Lionel Jospin, travaillera sur la réforme territoriale, le cumul des mandats ou encore les modes de scrutin. Elle rendra ses conclusions à l’automne.
Christian Jacob critique vivement la commission « officielle ». « Il n’y a pas d’élus dans cette commission, il n’y a que des gens retirés de la vie politique », regrette-t-il. Le président du groupe UMP précise au passage que la décision de Roselyne Bachelot de siéger au sein de la commission est une décision personnelle et que l’ancienne ministre ne représente « ni le groupe, ni le parti ».
Même son de cloche au groupe UMP au Sénat
Le président du groupe UMP au Sénat Jean-Claude Gaudin et les sénateurs UMP « déplorent » eux aussi mardi que la commission sur la moralisation de la vie politique présidée par Lionel Jospin « ne comporte aucun élu ».
« Alors que cette commission doit réfléchir sur la rénovation de la vie publique, pas un de ses membres n’exerce de responsabilités politiques locales ou nationales », souligne le communiqué.
Ils sont des observateurs extérieurs au monde des élus, totalement déconnectés de la vie politique et de ses réalités », ajoute-t-il.
Pour le sénateur-maire de Marseille Jean-Claude Gaudin, « le moins que l’on puisse dire est qu’il ne s’agit pas d’une commission de proximité ! C’est une commission hors-sol ! »

Roselyne Bachelot reniée par les siens … ? 

Roselyne Bachelot ne représente pas l’UMP, affirme Christian Jacob

La nomination de l’ancienne ministre UMP au sein de la commission Jospin est contestée au sein de la droite.
Le chef des députés UMP Christian Jacob s’est démarqué mardi de la décision de Roselyne Bachelot de participer à la commission sur la rénovation de la vie publique présidée par Lionel Jospin, en affirmant que l’ancienne ministre «ne représente en aucun cas le groupe ni le parti» UMP.
……
Celle-ci a brocardé de son côté, mardi sur i>TELE «les réactions claniques» à sa décision.
Lire sur Libération 17/07/2012
  

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Politique, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.