Anonymous – Les cyber-militants n’apprécient guère de voir leur logo et leur slogan utilisés à des fins commerciales.

Nouvel Obs 01/08/2012 Hacker ouvert

Les Anonymous menacent une agence qui vend des t-shirts à son effigie

L’agence web parisienne Early Flicker est devenue, mercredi 1er août, la cible des Anonymous après avoir déposé le logo et le slogan du mouvement de cyber-militants auprès de l’Institut national de la propriété industrielle (Inpi).
« Notre logo et notre slogan sont ont été détournés à des fins marketing par une société peu scrupuleuse », critiquent les Anonymous dans une vidéo sur YouTube. « Le gérant de la société Early Flicker a usurpé nos symboles en les enregistrant comme marque afin de les utiliser pour faire du business », poursuivent-ils. Ils exigent le retrait de ces marques déposées « sous peine de déchaîner notre colère ».
Le responsable d’Early Flicker se défend toutefois sur « Anonymous Global Relay » :
Dès les débuts de mon site web, de nombreux particuliers m’ont soumis des logos faisant référence à Anonymous. En tant que professionnel je me dois de vérifier avant d’accepter un modèle, que celui ci n’a pas été déposé, ce que j’ai fait, consciencieusement, après chaque commande. Mon site est petit, les t-shirts ne sont pas chers, il n’est pas question ici de faire un gros bénéfice. »
Il insiste en affirmant que « ces logos n’appartiennent à personne » et qu’il « n’a jamais réclamé un quelconque copyright ».
La société Early Flicker commercialise des t-shirts imprimés et propose des services de création de sites Web. La demande d’enregistrement du logo et de la devise des Anonymous, acceptée par l’Inpi en juin, porte sur trois catégories de produits : l’habillement , le cuir (malles, valises, porte-monnaie, sacs…) et divers autres produits (peignes, éponges, brosses, objets en porcelaine, vaisselle…). La boutique en ligne d’Early Flicker commercialise déjà un t-shirt avec le slogan des Anonymous.

 La vidéo des Anonymous :

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Médias, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.