Dur dur de ne plus être le chef : Sarkozy en colère contre Proglio

11-08-2012 Par Le Nouvel Observateur
 Les gages de bonne volonté donnés par le patron d’EDF à Arnaud Montebourg font enrager l’ancien président de la République.
Dans le collimateur des socialistes avant l’élection présidentielle, Henri Proglio a su donner les garanties qu’il fallait au nouveau pouvoir. Après avoir accepté la révision à la baisse de son salaire pour respecter la règle du « 1 à 20 », le patron d’EDF a assuré Arnaud Montebourg de son soutien pour le sauvetage de certains sites industriels.

 
Une « bonne volonté » qui a fortement irrité Nicolas Sarkozy… « Il est vert de rage », confie l’un de ses visiteurs. Il faut dire que l’ancien président de la République, lui, avait dû batailler ferme pour que Proglio renonce à son double salaire (chez EDF et Veolia), puis accepte de reprendre Photowatt.

 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Economie, Politique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.