Petite histoire de pastaga…

Daziboueb – 19 août – Auteur : jmplouchard – Source :
Petite question idiote, lorsqu’elle claquera, la mort de Liliane Bettencourt va-t-elle faire la Une de toute la presse, comme aujourd’hui celle de Patrick Ricard, dont le seul mérite aura été d’être le fils de papa Ricard ?
Bon, pour papa Ricard, je veux bien, il fut l’inventeur du plus célèbre breuvage français, après le gros rouge qui tache, mais dont on ne sait qui l’a inventé. A ce titre, on peut même lui dédier le nom d’une rue dans un bled du Nord, celui d’une place à Marseille, et même d’une médiathèque à Bandol (quoi que, faut pas exagérer quand même). Si l’on connaissait le nom de l’inventeur du gros rouge qui tache, on pourrait lui dédier je ne sais quoi, tiens, un musée, ou un zoo avec des éléphants roses.
Mais que l’on étale partout la nécrologie du fiston Ricard. Faut quand même pas se foutre de la gueule du monde, il n’a rien fait d’autre que d’hériter, le fiston. Tiens, c’est aussi indécemment stupide que d’avoir étalé le fiston Hollande sur toutes les TV après l’élection de son papa. Ou lorsque Filou 1er voulait placer son fiston à la tête de l’EPAD.
Bon, je veux bien que nous soyons en août, que les journaleux soient en vacances et que du coup, il ne se passe rien. Mais quand même.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Médias, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.