Canada – Québec : élections législatives

Le Monde 05/09/2012

Les séparatistes québécois reviennent au pouvoir

Les indépendantistes du Parti québécois (PQ) ont remporté hier les élections législatives et vont faire leur retour à la tête de « la Belle Province » canadienne  francophone après une éclipse de neuf ans, selon les projections faites par la chaîne privée de télévision TVA.
La chef du PQ Pauline Marois, 63 ans, va former le prochain gouvernement – sans que le parti soit majoritaire – et devenir ainsi la première femme première ministre de l’histoire de la Belle Province.
Les Québécois, qui devaient élire leurs 125 députés provinciaux, étaient animés par un fort désir d’alternance, au point de donner au scrutin des allures de référendum contre Jean Charest, le premier ministre sortant, chef du Parti libéral du Québec (PLQ), usé par neuf années au pouvoir, des soupçons de corruption et une
contestation étudiante majeure au printemps.
 Il a d’ailleurs été battu dans sa circonscription de Sherbrooke. « C’est un moment historique pour les Québécois. Chaque fois qu’un gouvernement PQ est élu (…), c’est un moment de fierté nationale », a déclaré Leo Bureau-Blouin, l’un des candidats du PQ élus mardi.
 Le Québec, où le français est la langue maternelle de 80 % des 7,8 millions d’habitants, s’est toujours senti un peu différent au sein d’un pays où une large majorité des 34,5 millions d’habitants est anglophone. Mais l’indépendance éventuelle du Québec ne pourra intervenir que par voie de référendum. En 1980, la défaite des séparatistes avait été lourde mais, en 1995, il s’en était fallu d’un cheveu pour qu’ils l’emportent, recueillant 49,4 % des suffrages.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.