Propagazland

Journal La Décroissance – Septembre 2012 –
« N‘enterrons pas le débat sur les gaz de schiste », titre le quotidien « Le Monde » (25/07/12), dans un éditorial non signé, donc engageant toute la rédaction. « Faut-il vraiment, à priori, renoncer à cette ressource ? » Se poser la question ici, c’est déjà y répondre :
« Commençons par les Etats-Unis… Ils sont peut-être à la veille d’une nouvelle phase de croissance, comme au début des années 1990, quand la révolution Internet leur ouvrit une décennie dorée. Mais si elle [l’Amérique], est, cette fois, à l’aube d’une période faste, c’est à l’exploitation du pétrole et du gaz non conventionnel qu’elle le doit. (…) L’Europe n’échappera pas à ce débat. Il n’est pas qu’économique ou stratégique. Il est philosophique, moral, politique. C’est celui des risques de l’innovation, celui d’une certaine confiance dans le progrès technologique, celui qui a accompagné la révolution industrielle. (…) »
Avant de fracturer les sols à la presse hydraulique pour en extraire le gaz de schiste, les médias à la botte des puissances économiques fracturent les crânes à la presse médiatique pour en extraire du jus de cerveau !
Gaz de schiste : Carte de France des permis d’autorisation de prospection – Source : www.durableo.fr
————————–
Jeudi 16 août 2012 sur Radio France Inter – Chronique Internationale de Frédéric Encel
« Nos amis canadiens et américains … eux, produisent déjà l’équivalent de 12% de leur consommation totale de gaz via les schistes ; ensuite on peut méditer cette évaluation d’experts selon laquelle les gaz de schiste pourraient représenter quatre fois les quantités de gaz naturel présentes sur la planète ! Après, si l’on n’en veut vraiment pas et à aucun prix, il nous restera le bon vieux pétrole et l’inusable charbon façon Emile Zola, et là, au moins, dans les deux cas, pas besoin d’enquête parce qu’on en est déjà sûrs : ça pollue ! »
A  la radio d’Etat aussi, le matraquage médiatique bat son plein pour permettre à l’industrie gazière de dévaster le pays.

Accordés au printemps 2010, 3 permis ontdepuis  été abrogés dans le sud, il n’en reste plus que 61 en France

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Ecologie, Energie, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.