Espagne – La Catalogne ou la tentation de l’indépendance

Le Monde du 13/09/2012
De mémoire de Catalan, on n’avait pas vu ça depuis 1977, année charnière de la transition démocratique espagnole. Mardi, près d’un million et demi de personnes ont défilé dans les rues de Barcelone, à l’occasion de la traditionnelle « Diada », journée commémorant la prise de la ville par les Bourbons, en 1714 (voir vidéo).
 Une grand-messe festive et bigarrée qui, cette année, a pris des airs de « raz de marée » indépendantiste. Signe d’une « époque nouvelle », selon La Vanguardia, cette « démonstration de force historique » – comme la qualifie El Pais – a rassemblé, derrière une même oriflamme revendicatrice, des citoyens de tous âges, de toutes extractions sociales et de toutes inclinations politiques.
« Flouée, la Catalogne rêve de séparation ». Et d’expliquer que la région, à la fois riche et endettée, a l’impression d’être « entraînée par le pouvoir central dans la spirale de la crise et de payer pour les autres » – sentiment d’ailleurs exprimé sans détour par plusieurs manifestants.
Cette « exaspération » accentue le désir d’indépendance, sur fond de poussée du chômage. D’après un sondage rendu public mardi, et dont The Guardian se fait l’écho, 46,4 % des Catalans y seraient favorables, soit deux fois plus qu’en 2008.
De fait, la pression s’accentue sur Madrid pour procéder à des rééquilibrages fiscaux. Un défi de plus pour le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy, qui, devrait éviter toute repartie « stérile et insultante », « ce que le pays ne peut se permettre ». La Catalogne, un « nouvel Etat d’Europe » ? Bruxelles, en tout cas, a prévenu : si ce scénario se concrétise, elle devra négocier son adhésion à l’UE.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Europe, Politique, Résistance, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.