En direct de Mediapart : ce soir c’est gratuit

21 septembre 2012 | Par La rédaction de Mediapart

  En direct de Mediapart, c’est reparti !

Mediapart reprend à 18h ses émissions en vidéo et en direct.
Pour ce premier rendez-vous de la rentrée, deux invités : Toni Negri, un philosophe engagé au cœur de la vie politique européenne et Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif. Le détail du programme :
18 heures, le grand débat animé par Joseph Confavreux. Invité : Toni Negri, philosophe, pour parler de ses derniers livres, de la crise de l’Europe et des nouveaux modes d’engagement.
19 heures, retour sur nos enquêtes, des débats animés par Frédéric Bonnaud. Trois explications sur le travail des journalistes de Mediapart :
– Comment enquêter sur un ministre de la République, François Lamy (notre enquête ici : L’«oubli» fiscal du ministre François Lamy) 
– Manuel Valls et les démantèlements des camps de Roms : un Claude Guéant-bis ? (notre dernier article ici : Roms : Valls persiste, les associations se trouvent en porte-à-faux)
– La guerre en Syrie : ceux qui soutiennent encore le régime Assad (lire Syrie : où est passée la solidarité internationale ?)
Avec Caroline Donati, Karl Laske, Pierre Puchot et François Bonnet.
20 h 30, invité spécial : Arnaud Montebourg. Le ministre du redressement productif est le premier invité de notre nouvelle série d’émissions. Avec Edwy Plenel et Frédéric Bonnaud, la rédaction de Mediapart l’interrogera sur trois grands thèmes :
– La politique sociale et économique, les conflits sociaux (PSA, Doux, Fralib, Mittal, etc.), les stratégies de relance industrielle
– L’Europe, le débat sur la ratification du traité européen sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG), les plans d’austérité, le rôle de la Banque centrale… Bref, les réalités de cette rentrée confrontées au programme de “démondialisation” défendu lorsqu’il était candidat à la primaire socialiste
– Les institutions et le parti socialiste. Avocat de la VIeRépublique, secrétaire national à la rénovation du PS, le ministre sera interrogé sur les projets de réformes institutionnelles et sur les enjeux du prochain congrès du PS. 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Médias, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.