Portugal : L’austérité, ça suffit !

Courrier International  18.09.2012

Dessin de Faber, Luxembourg.

Dessin de Faber, Luxembourg.
Près d’un million de portugais ont défilé le 15 septembre dans tout le pays. Du jamais vu depuis le retour à la démocratie. En cause, une violente politique d’austérité qui plonge le pays dans la récession, la pauvreté et le chômage (15,7 % dont 35,5 % pour les moins de 24 ans). Sous la pression de la troïka (FMI, BCE et Commission européenne), le Premier ministre Pedro Passos Coelho vient d’annoncer de nouvelles mesures de rigueur qui mettent le feu aux poudres.
L’austérité, ça suffit !
Les nuages s’accumulent pour le Premier ministre. Sur le plan économique, c’est un échec : l’austérité a provoqué un recul du PIB de 3,3% au deuxième trimestre 2012 alors que le gouvernement avait prévu une contraction de 3% pour l’ensemble de l’année en cours. Dans le même temps, le chômage atteint les 15%. La récession a également entraîné une chute des recettes fiscales et donc l’impossibilité de ramener le déficit budgétaire à 4,5% PIB comme prévu. Suite au rejet par le Tribunal Constitutionnel de la suppression en 2013 des 13è et 14è mois de salaires des fonctionnaires, le gouvernement vient donc de décider de porter de 11% à 18% les cotisations salariales, une ponction équivalente à une mois de salaire, tandis que les cotisations des entreprises seraient baissées de 23,75% à 18% !
D’autres importantes mobilisations sont prévues pour dénoncer cette politique qui « dans une situation d’urgence nationale, ne touche pas aux grands intérêts et s’en prend aux salariés et aux retraités » comme le souligne un éditorial de Público. Les critiques nombreuses à gauche, le sont aussi à droite. 

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Economie, Europe, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.