Italie – Crise : Désespérance d’un entrepreneur de Trieste dénonçant la  » boucherie sociale « 

Rome: un entrepreneur désespéré reste juché 24 h sur la coupole de Saint-Pierre

Un entrepreneur italien est resté juché pendant 24 heures sur la coupole de la basilique Saint-Pierre à Rome pour protester contre une directive européenne, avant d’être ramené à terre mercredi soir par des pompiers et la police du Vatican.
Les médias italiens ont couvert en direct cette action insolite d’un entrepreneur de Trieste, dans le nord de l’Italie, qui était installé depuis mardi peu après 17H00 (15H00 GMT) sur la coupole pour protester contre les répercussions de la directive européenne Bolkestein sur son établissement balnéaire, selon le Vatican.
La directive Bolkestein impose à l’Italie de mettre aux enchères d’ici 2015 les concessions de plage accordées par l’Etat italien.
« J’aime tellement la vie que je suis prêt à la risquer. Si le gouvernement italien veut tuer des gens, c’est comme ça, mais il va devoir le faire face à des millions de gens », avait-il déclaré par téléphone portable au quotidien Corriere della Sera alors qu’il était encore juché sur une des lucarnes du dôme de Saint-Pierre, haut de 130 mètres.
Dans un communiqué, le Vatican avait expliqué que « Marcello De Finizio, un entrepreneur de Trieste gestionnaire de l’établissement balnéaire +La Voce della Luna+ » avait entrepris cette action « pour protester contre la directive Bolkestein ».
Le Vatican a précisé que ce n’était pas la première fois que l’entrepreneur se livrait à une action de ce genre: le 30 juillet, il avait déjà escaladé la coupole pour protester contre la même directive.

Juché sur une des lucarnes ouvragées ornant le monument, il a déployé une grande banderole disant: « Au secours!!! Ras le bol de Monti, ras le bol de l’Europe, ras le bol des multinationales. Vous êtes en train de tous nous tuer. Développement??? Il s’agit seulement d’une boucherie sociale ».
L’homme, qui a passé la nuit sur la coupole, s’est entretenu par téléphone avec des représentants du gouvernement, qui n’ont pas réussi à le convaincre de descendre du monument.
« Rien n’a été fait. Il y a eu des promesses et c’est tout. Cette histoire doit trouver une solution, l’économie de l’Italie doit être relancée. Ils (le gouvernement, ndlr) ont fait des économies mais n’ont prévu aucun programme visant la croissance », avait déclaré Marcello De Finizio au quotidien La Repubblica, avant de finalement descendre du dôme.
On ignorait dans l’immédiat s’il avait obtenu une solution pour son établissement balnéaire.
 TV5MONDE CITE DU VATICAN (AFP) – 03.10.2012 © 2012 AFP

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Economie, Insolite, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.