Au tour des CAF du Nord et de l’Aude d’être fermées au public, une, deux ou trois semaines !

Alternatives Economiques – 25 octobre 2012 – Michel Abhervé
Voici revenu le temps des fermetures au public des guichets des CAF, que nous avions en leur temps signalées ici (voir Deux semaines de fermeture de l’accueil à la CAF de Côte d’Or, A Chelles, Lognes, Coulommiers, Provins, Montereau et Nemours, la CAF n’accueille plus, Quinze jours de fermeture à la CAF des Bouches du Rhône, Les services de la CAF de l’Essonne fermées deux semaines au public, Quant la première ligne a du mal à faire face, on la ferme : illustration par la CAF de l’Essonne, En Seine Saint Denis fermeture des points d’accueil CAF durant trois semaines et Les fermetures de CAF au public continuent : deux mois en Haute Saône, record battu
caf.gifCette fois, la fermeture va durer deux ou trois semaines dans le département le plus peuplé de France, celui où les allocataires sont les plus nombreux, le Nord, où pas moins de 200 000 dossiers sont en attente. Les centres de Lille, Roubaix, Armentières, Dunkerque, Cambrai, Maubeuge ferment le 24 octobre jusqu’au 3 novembre. Pour ceux de Douai et Valenciennes. la fermeture sera prolongée jusqu’au 5 novembre
Quant aux 121 plus petites permanences d’accueil, la fermeture prendra effet dès lundi 22 octobre et jusqu’au 12 novembre. soit trois semaines complètes, ce dernier point n’étant pas signalé sur le site de la CAF du Nord. Nous en savons plus par FR3 que par le site de l’institution, qui montre ainsi son sens de l’information de ses allocataires.
Dans l’Aude ce sont huit jours de fermeture qui sont décidés pour pouvoir assurer, simplement, le paiement des prestations d’octobre dans les délais normaux, comme nous en informe L’indépendant. Depuis 2008 et la mise en place du RSA, le poids de la pauvreté et des demandes n’a cessé de croître, et logiquement la CAF est engorgée.
On peut craindre que cette chronique s’enrichisse les prochaines semaines, vu la poursuite de la dégradation de la situation.

Il y a pourtant une solution pour éviter ces fermetures ! Suffirait de supprimer les allocataires.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Social, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.