Après les pigeons les vautours – Besancenot et Martine Aubry réagissent vivement à l’appel des grands patrons à F. Hollande : derrière les mots les actionnaires …

Le Mouvel Obs 28/10/2012 Avec AFP)

Besancenot : « Derrière les pigeons, il y a les vautours »

 VIDEOS. Ce dimanche, Olivier Besancenot a estimé à propos de l’appel des grands patrons à François Hollande, que derrière les « soi-disant pigeons », « on retrouve tout de suite la grande flopée des vautours ».
« Derrière la petite flopée de soi-disant pigeons on retrouve tout de suite la grande flopée des vautours qui débarquent, puisque là c’est directement le CAC 40« , a déclaré la figure du Nouveau parti anticapitaliste, invité du 12/13 de France 3.
« Ces soi-disant pigeons, ils ont pas eu besoin de manifester (…) ils ont gagné sur tous les tableaux », « en quatre jours », a aussi lancé Olivier Besancenot, en référence au mouvement des « Pigeons », ces patrons de start-up en colère contre la taxation des cessions d’entreprises, qui a finalement été assouplie par le gouvernement.
Dimanche, ce sont les patrons de l’Association française des entreprises privées (Afep), regroupant la quasi totalité du CAC 40 et des grandes entreprises françaises, qui ont adressé un appel à François Hollande dans le « JDD ». Ils y réclament notamment des économies dans les dépenses de l’Etat à hauteur de 60 milliards d’euros sur les cinq prochaines années.
L’aide de l’Etat à PSA : « Un nouveau cadeau »
A propos de PSA Peugeot Citroën, et des garanties que l’Etat a promis à la Banque PSA Finance (BPF) en contrepartie de la réduction du plan social annoncé en juillet, Olivier Besancenot a jugé qu' »on est en train de faire un nouveau cadeau à un groupe qui s’apprête à fermer potentiellement une usine et à supprimer des emplois ».
« Est-ce que oui ou non on récupère l’argent public qu’on a donné à des groupes qui aujourd’hui se portent bien, quoi qu’ils en disent et qui s’apprêtent à supprimer des emplois ? », a-t-il aussi demandé.
Il a rappelé que le NPA était en faveur d’une loi d’interdiction des licenciements, pour « un service public bancaire qui ait le monopole de l’activité en réquisitionnant tous les opérateurs privés », et pour la réquisition, « sous contrôle public », « des entreprises qui font des bénéfices et qui licencient quand même ».

 Aubry aux patrons : « Les leçons, ça suffit ! » 

 VIDEOS. Au sujet de la lettre adressée à François Hollande par les principaux patrons du CAC 40, l’ex-première secrétaire du PS répond : « que chacun fasse son travail ! ».
 Martine Aubry monte au créneau pour répondre à l’appel des grands patrons à François Hollande. Ce dimanche 28 octobre, en marge du congrès de Toulouse, l’ex-première du Parti socialiste a appelé les chefs d’entreprises à aider le gouvernement.
« Moi, je serais chef d’entreprise aujourd’hui, j’aiderais le gouvernement », a lâché l’ex-ministre du Travail. « J’aiderais le gouvernement au lieu de me dire : est-ce que mes actionnaires vont être contents parce que je vais peut-être réduire un peu ce que je leur apporte », a-t-elle ajouté.
Toujours à l’adresse des grands patrons, elle conseille : « pensez aux Français, ce sont vos salariés, ce sont ceux qui attendent de rentrer dans vos entreprises. Eux, ils sont prêts à apporter leurs idées, leurs compétences, leur talent ».
« Les leçons ça suffit ! Que chacun fasse son travail ! », a-t-elle lancé en guise d’avertissement.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Economie, Politique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.