Bruxelles : Dans l’ombre des lobbies

Blog du Bureau de Bruxelles – 31 octobre 2012 – François Beaudonnet
Moins de 48 heures après la démission de John Dalli, commissaire européen chargé d’une directive très stricte sur le tabac, les ONG qui se battent contre les cigarettiers ont toutes été cambriolées et des ordinateurs aux données ultra-sensibles se sont volatilisés.
Le puissant lobby du tabac serait il responsable ? Impossible de l’affirmer. D’ailleurs, même les ONG concernées ne le disent pas. Mais le doute est bien là. Et cette affaire remet encore une fois sur le devant de la scène le rôle – pas assez transparent – des groupes de pression à Bruxelles.
John Dalli, qui conteste fermement les accusations portées contre lui, a raconté que José Manuel Barroso l’avait convoqué pour lui demander de démissionner. « Je lui ai demandé de m’accorder 24 heures, il m’a donné 30 minutes », a expliqué M. Dalli, assurant à plusieurs reprises : « je n’ai pas offert ma démission, j’ai été contraint de démissionner ».
Il va sans dire que cette intervention médiatique a été accompagnée d’allusions au «lobbying » du secteur du tabac contre la Directive tabac (paquets génériques, suppression des linéaires) sur laquelle John Dalli travaillait dans le cadre de ses fonctions de Commissaire à la Santé. On rappellera que le même John Dalli s’est illustré, à cette occasion, par une approche pour le moins partiale l’amenant à sous-estimer les études d’impact économique des mesures envisagées dans le cadre du projet de Directive. De même, il s’était refusé à prendre en compte les résultats de la consultation en ligne conduite à cette occasion (voir Lemondedutabac du 17 octobre).

Directive européenne sur le tabac : le nouveau commissaire, toujours pas nommé
Le monde du tabac – 23 octobre 2012
C’est le 13 novembre prochain que Tonio Borg, désigné comme successeur du commissaire John Dalli démissionnaire, sera auditionné par le Parlement européen. Sachant que cette séquence ne relève pas de la simple formalité. Il est déjà arrivé que les parlementaires récusent un commissaire. D’autant que «  l’affaire Dalli » (le « Dalligate »)  commence à faire couler beaucoup d’encre (voir Lemondedutabac du 24 octobre). Le Parlement européen a demandé au président de la Commission, José Luis Barroso, des explications sur les conditions du départ de John Dalli.
Quoiqu’il en soit, le processus de la prochaine directive tabac (paquets génériques, suppression des linéaires) n’a pas encore repris.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Europe, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.