Poitiers – Insolites – Collection passion : téléphones, boutons, le plus vieux marteau du monde, etc … ?

La Nouvelle République 04/11/2012 05:46

Collectionneurs de l’insolite réunis à Poitiers

Passer les traditionnels collectionneurs de cartes postales ou de petites voitures, le Salon Collection Passion de Poitiers laisse toujours de la place à des collections très originales.
Comment en arrive-t-on à collectionner les téléphones, les marteaux ou les boutons ? Au milieu des dizaines de collectionneurs présents encore aujourd’hui au parc des expos de Poitiers, il y a toujours des stands qui se distinguent par leur originalité. Renaud Corvez, lui, a la passion des téléphones.
Renaud Corvez possède entre 800 et 1.000 téléphones… juste pour le plaisir.

Pourquoi ? « Un jour, mon père m’a donné un vieux téléphone. Et depuis, quand j’en ai un, il m’en faut un autre. Ça ne s’explique pas », répond ce Poitevin de 34 ans actuellement sans emploi. Aujourd’hui, Renaud détient entre 800 et 1.000 téléphones qu’il stocke chez sa mère ou chez lui, dans son garage. Le plus fort, c’est que la plupart d’entre eux sont en état de marche. Mais ne comptez pas en acheter un sur le Salon, ses téléphones, dont certains rappelleront des souvenirs d’enfance, ne sont pas à vendre. Renaud les expose juste par plaisir.
 Le marteau le plus vieux du monde
Tout aussi originale, la collection de Michel Richard. Ce Vendéen à la retraite expose pour la première fois à Poitiers… ses 200 marteaux. Il en détient 320 au total. « C’est toute une vie, raconte cet ancien couvreur toujours à la recherche de l’objet rare. J’aimerais bien avoir le marteau qui sert à fabriquer les limes. » Mais il tient surtout à vous parler du plus vieux marteau du monde. Dans une petite vitrine posée sur une table, ça ressemble à un simple caillou. « Il s’agit d’un marteau en pierre qui date du néolithique. Il a été découvert par des archéologues à Chantenay en Vendée. Chaque marteau à une histoire. »

Une autre collection insolite qui raconte des histoires est celle de Gilles Osvald, fibulanomiste passionné, qui, depuis plus de 30 ans, a récolté plus de 20.000 boutons. Tous classés dans des catalogues ou rangés dans des petites vitrines. « Le bouton est un objet qui a suivi l’histoire, les techniques, les matières et les modes », raconte cet Angoumoisin qui en connaît un rayon. Pour reconnaître Gilles sur le Salon, il porte un superbe gilet recouvert de petits boutons. Immanquable. Comme le Salon Collection Passion.
 Le Salon Collection Passion se poursuit aujourd’hui au parc des expos de Poitiers, de 10 h à 18 h. Adultes : 5 €. Gratuit pour les moins de 18 ans.
Bruno Delion

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Insolite, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.