Elections américaines – Obama en reprend pour quatre ans

Libération édito 7 novembre 2012 Par FRANÇOIS SERGENT

Changer

Il nous aura fait peur. Mais Obama aura réussi là où Sarkozy, Zapatero et Brown ont échoué. Se faire réélire au milieu d’une crise économique majeure dont les Etats-Unis ne sont toujours pas sortis. Le chômage est resté collé à 8% durant son mandat, la dette publique a explosé, le revenu moyen des Américains a été largement écorné. Le rêve américain essentiel à l’ethos de la nation est devenu chimère pour une majorité des électeurs.
Les Américains auront néanmoins préféré le bilan même imparfait et les projets même incertains du président sortant à l’économie vaudou et hasardeuse de ses adversaires républicains. A juste titre. Obama a replâtré les dégâts les plus graves commis par son prédécesseur républicain. Il a évité l’effondrement de l’économie de son pays, il a réformé son système de santé et sauvé le secteur automobile. Tout en ménageant des rapports civilisés avec le reste du monde.
Il reste qu’en ce 7 novembre 2012 Obama est très loin des espoirs qui avaient enflammé son pays il y a quatre ans. Très loin de son slogan fait de «changement et d’espoir», très loin de son triomphant et optimiste «yes we can».
Obama en reprend pour quatre ans. A lui, libre de tout souci électoral, de démontrer qu’il peut encore changer et changer son pays.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.