Environnement (CPIE) Brenne Pays d’Azay : Découvrir les mares

La nouvelle République 13/11/2012 05:46

Un dragon se cache peut-être dans votre mare

Adrien Métivier débarquera chez vous au printemps, épuisettes en main, pour découvrir les animaux qui peuplent vos mares. Le CPIE Brenne Pays d’Azay propose aux propriétaires de mare de recenser la population des amphibiens qui y ont élu domicile.

Découvrir un dragon dans votre mare, c’est quand même plus amusant que de chercher la petite bête dans une flaque d’eau.
Partant de cette idée, le Centre permanent d’initiatives pour l’environnement (CPIE) Brenne Pays d’Azay lance la campagne Un dragon ! Dans mon jardin ? auprès de toutes les communes du département de l’Indre. Le principe a été initié par le CPIE du Cotentin, il avait très bien fonctionné.
Tous les habitants auront la possibilité d’inventorier les animaux des mares de leur jardin, comme le dragon : un triton crêté, plus exactement… Pour cela, Adrien Métivier, spécialiste des amphibiens, et animateur environnement au CPIE, se déplacera chez les personnes volontaires pour identifier avec elles les espèces qu’elles hébergent : crapauds, grenouilles, tritons, salamandres.
 Des mares à bichonner

« Les propriétaires de mare, généralement, n’ont aucune idée de ce qu’il y a dedans ; le but c’est de les sensibiliser, ce sont des sources de biodiversité énormes, explique Adrien Métivier. Il faut que les propriétaires prennent conscience de l’importance de ces mares. Elles ne doivent pas disparaître, pour cela, on leur apprendra à les entretenir et à les aménager. »
Les enfants qui gambadent dans le jardin, les animaux domestiques qui peuvent tomber dedans, les moustiques qui s’y développent, autant de raisons qui peuvent amener les habitant à boucher leur mare.
« Mais désormais, il y a des gens sensibilisés qui se mettent à créer des mares plutôt qu’à les reboucher, rapporte l’animateur environnement. Pour les moustiques, il faut savoir que les amphibiens qui vivront dans la mare vont s’en occuper, la chaîne alimentaire équilibrera l’environnement. Et nous avons un bon exemple : au CPIE, il y a des mares mais pas plus de moustiques que ça. »
Autre possibilité pour qu’une mare se bouche : la végétation combinée au manque d’entretien.
La visite du CPIE vous permettra donc d’apprendre à vous occuper de votre mare pour qu’elle puisse jouer son rôle de zone humide. Mais aussi à aménager ses abords, pour l’hibernation des crapauds, par exemple, avec un tas de pierre à proximité, ou une haie.
pratique
Tous les propriétaires de mare(s) habitant dans le département peuvent contacter le CPIE, tél. 02.54.39.28.95 ; courriel : adrien-metivier
@cpiebrenne.org
L’inventaire est gratuit, il se déroulera fin mars, puis fin mai, les amphibiens hibernant pour le moment.
En savoir plus : http://www.cpiebrenne.org
Alexandre Larue

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans animaux, Ecologie, Nature, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.