L’actualité burlesque du jour : A l’UMP, chaque camp revendique la victoire

Le Monde 19/11/2012
Le vote des adhérents pour désigner un nouveau président à l’UMP a tourné à la foire d’empoigne dimanche, MM. Copé et Fillon revendiquant chacun la victoire tandis que la commission interne chargée de valider le scrutin s’est dit dans la nuit incapable d’annoncer qui avait gagné.
 A 23 h 30, Jean-François Copé a le premier revendiqué la victoire au siège de l’UMP, prenant son rival de vitesse. Son entourage a assuré qu’il avait « 1 000 voix » d’avance sur Fillon. Peu après, c’était au tour de l’ancien premier ministre de venir annoncer sa « courte victoire de 224 voix », tout en prévenant que ses résultats devaient être officialisés par la commission interne du parti, la Cocoe.
 Dans la nuit, peu avant 4 heures, celle-ci a interrompu ses travaux jusqu’à lundi 10 heures. « Nous sommes dans l’incapacité de dire qui a gagné », a déclaré son président, Patrice Gélard, en espérant que le vainqueur serait connu lundi.
 Cette guerre des nerfs, dont l’UMP se serait bien passée, s’est doublée d’accusations de fraudes mutuelles, notamment à Nice, entre les deux camps. Ce capharnaüm risque de gâcher le premier grand exercice de démocratie interne pour l’UMP. Pourtant, tout avait bien commencé, avec une bonne mobilisation parmi les quelque 300 000 adhérents, la participation semblant dépasser 50 %.

 L’enjeu est de taille.  Le vainqueur, qui sera président de l’UMP jusqu’en 2015, aura une longueur d’avance pour la présidentielle de 2017 même si l’échéance clé sera la primaire de 2016 et que M. Sarkozy pourrait troubler le jeu.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Politique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.