Journée mondiale contre les violences faites aux femmes : « Viol, les voix du silence », un webdoc participatif

 Le Monde du 21/11/2012
Dans le cadre de la Journée mondiale contre les violences faites aux femmes, qui aura lieu le 25 novembre, France 5 a diffusé lundi le documentaire de Karine  Dusfour, Viol, double peine, suivi d’un débat avec la ministre des droits des femmes et porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem.
En prolongement de cette actualité, Viol, les voix du silence, une nouvelle plate-forme participative lancée depuis lundi sur le site de France Télévisions, donne la parole aux femmes victimes et permet ainsi d’élever le débat autour de ce sujet sensible, voire tabou, généralement peu médiatisé.
Pour France Télévisions, cet espace interactif entend « briser le silence en offrant tous les moyens possibles d’expression ». En page d’accueil, cinq voix de femmes témoignent : chacune raconte dans un film court les étapes de cette expérience traumatisante, de l’agression à la reconstruction. En écho à ces récits poignants, les internautes sont invités à témoigner en envoyant des textes, des photos, des vidéos, des sons et des dessins…
Pour éviter les débordements, les contributions sont relues et validées par une équipe éditoriale avant d’être mises en ligne. Viol, les voix du silence est enfin un lieu d’information et d’aide, avec la possibilité, cinq heures par jour, de communiquer en privé avec un professionnel.
En France, 75 000 femmes sont violées chaque année et plus de 150 meurent sous les coups de leur compagnon ou ex-compagnon. A peine 10 % des femmes violées portent plainte et seuls environ 2 % des violeurs sont condamnés.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Justice, Médias, Social, Solidarité, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.